Regelbau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plan d'un bunker

Regelbau est un terme allemand que l'on peut traduire par construction normalisée. Il fut utilisé sous le Troisième Reich pour décrire avec précision toutes les phases de la construction d'un bunker depuis les fondations à son équipement intérieur et son armement éventuel. Plus de 700 types d'ouvrages furent ainsi définis pour les trois armes, Heer (armée de terre), Luftwaffe (armée de l'air) et Kriegsmarine (marine) : casemate de tir, poste de commandement, abri pour le personnel, centre de secours, cuisines, réservoirs d'eau, soute pour munitions, etc. Sauf pour les ouvrages de la Heer, le numéro de la construction est précédé d'une lettre identifiant l'arme ou la catégorie. Ainsi un M pour la Kriegsmarine, un L pour la Luftwaffe. Le S désigne des ouvrages lourds (Schwere en allemand) comme les batteries lourdes du Pas-de-Calais, du Danemark ou de Norvège par exemple. Les lettres Fl désignent les types d'ouvrages de la DCA de marine, c'est-à-dire celles servies par des unités de marine autour des grands ports ou des bases pour U-Boot par exemple.

Ainsi, M 272 désigne un type de casemate abritant un canon que l'on retrouve à la batterie de Longues-sur-Mer en Normandie mais aussi à la batterie Heerenduin aux Pays-Bas. S 414 est un poste de direction de tir pour batterie lourde sur objectif marin. Un exemplaire unique en France à Batz-sur-Mer, aujourd'hui transformé en musée.

Cette normalisation des constructions présentait de nombreux avantages:

  1. Une conception étudiée de chaque ouvrage dans les moindres détails. Ainsi des plans d'exécution des travaux par catégorie sont dessinés.
  2. Une production simplifiée car standardisée des composants: ventilation, blindages (portes, créneaux de tir, cloche blindée) alimentation et distribution électrique, chauffage, ameublements (lit, table, armoire, etc.).
  3. Facilitation de la mise en place du chantier par un chiffrage précis des besoins (terrassement, béton, ferraillage) et donc amélioration des délais de construction.

Cette normalisation de bunkers fut très utilisée pour les constructions du mur de l'Atlantique et de la ligne Siegfried.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]