Refuge faunique national d'Alligator River

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Refuge faunique national d'Alligator River
Image illustrative de l'article Refuge faunique national d'Alligator River
Catégorie UICN IV (aire de gestion des habitats/espèces)
Identifiant 13865
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Caroline du Nord
Ville proche Manns Harbor
Coordonnées 35° 47′ 00″ N 75° 51′ 00″ O / 35.78333, -75.8535° 47′ 00″ Nord 75° 51′ 00″ Ouest / 35.78333, -75.85  
Superficie 621,22 km2[1]
Création 1984
Visiteurs/an 42000
Administration U.S. Fish and Wildlife Service
Site web Site officiel

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Refuge faunique national d'Alligator River

Géolocalisation sur la carte : Caroline du Nord

(Voir situation sur carte : Caroline du Nord)
Refuge faunique national d'Alligator River

Le refuge faunique national d'Alligator River (anglais : Alligator River National Wildlife Refuge) est un National Wildlife Refuge, c'est-à-dire une aire protégée destinée à la préservation de la faune et de la flore, situé au nord-est de l'État de Caroline du Nord. Il est administré par le United States Fish and Wildlife Service. Il a été créé le 14 mars 1984 pour la protection d'un milieu unique d'habitat des marais, les pocosins et des espèces animales qui y vivent. Les visiteurs y viennent surtout pour les loups rouges.

Description[modifier | modifier le code]

Le National Wildlife Refuge a une superficie de 615 km2 et se trouve à la fois sur le territoire des comtés de Dare et de Hyde[2]. Il mesure 45 km du nord au sud et 24 km d'est en ouest dans la plaine côtière. Il est bordé :

Histoire naturelle[modifier | modifier le code]

L'habitat inclut divers types de pocosins, des tourbières, des marais d'eau douce et saumâtre et des forêts de bois dur.

Parmi les espèces d'arbres présents, on trouve le copalme d'Amérique, le pinus serotina, l'érable rouge, le cyprès blanc atlantique et une grande variété d'espèces herbacées et d'arbustes communs sur la côte Est.

Dans la faune, on trouve l'ours noir sur les bords de mer, mais aussi de nombreux canards, des oies, des cygnes, des bécasses, des oiseaux limicoles, des raton laveurs, des cerfs, des loups rouges et, naturellement, des alligators qui ont donné le nom de la rivière et du refuge.

Les objectifs du refuge[modifier | modifier le code]

Un loup rouge marchant dans les sous-bois

Les objectifs de ce refuge sont la protection et la préservation des marais et des espèces qui y vivent. Il vise également à fournir des espaces pour accueillir les oiseaux migrateurs et pour le développement des espèces locales[3].

Un objectif important est la restauration des niveaux d'eau historiques du refuge grâce à des fossés de drainage artificiels. Cela permettra de réduire les risques d'incendie ainsi que de rétablir les habitats fauniques à préserver[4]. Le refuge offre également des possibilités de pratique de la chasse, de la pêche, d'éducation à l'environnement, d'observation et de la photographie.

Administration[modifier | modifier le code]

Au total, une équipe de 33 personnes gère le refuge pour 42 000 visiteurs par an. Son budget est de 3 900 000 dollars.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) U.S. Fish and Wildlife Service, 2011 Annual Lands Report Data Tables, 56 p. (lire en ligne), p. 23
  2. http://www.outer-banks.com/alligator-river/. Consulté le 11 juin 2006
  3. http://www.fws.gov/alligatorriver/management.html. Consulté le 11/06/2006
  4. http://www.fws.gov/alligatorriver/management.html Consulté le 11/06/2006