Refuge du Couvercle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Refuge du Couvercle
Illustration du refuge.
Vue du nouveau refuge avec le mont Blanc en arrière-plan
Altitude 2 687 m
Massif Massif du Mont-Blanc
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Inauguration 29 août 1932
Propriétaire CAF de Chamonix
Gérant Michel Tavernier
Période d'ouverture début juin à mi-septembre, week-ends des 1er et 8 mai.
Capacité été : 128 lits
hiver : 22 lits
Coordonnées géographiques[1] 45° 54′ 37″ N 6° 57′ 56″ E / 45.9102, 6.965444 ()45° 54′ 37″ Nord 6° 57′ 56″ Est / 45.9102, 6.965444 ()  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Refuge du Couvercle
Refuge de montagne

Le refuge du Couvercle est un refuge situé sur la commune de Chamonix-Mont-Blanc, dans le département français de la Haute-Savoie en région Rhône-Alpes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ancien refuge[modifier | modifier le code]

Nouveau refuge[modifier | modifier le code]

Le nouveau refuge se situe à environ 70 m de l'ancien refuge. Il a été construit à l'instigation de la section de Chamonix du Club alpin français grâce au soutien financier d'un mécène, M. Lung[2]. Il a été inauguré le 29 août 1932.

Caractéristiques et informations[modifier | modifier le code]

Le nom du refuge vient de la pierre qui servait d'abri de bivouac et qui surplombe le toit de l'ancien refuge.

Accès[modifier | modifier le code]

Par le petit train du Montenvers au départ de Chamonix. Prendre pied sur la mer de Glace. De là, deux possibilités : par le chemin des Balcons de la mer de Glace ou pas des Égralets.

Par les balcons de la mer de Glace[modifier | modifier le code]

Suivre le carré blanc peint sur les rochers en face des échelles du Montenvers. Arrivé aux échelles, remonter le sentier d'accès au refuge de la Charpoua. À la traversée de la Charpoua, continuer sur le balcon. Débouché sur un contrefort de l'aiguille du Moine sur le refuge.

Pas des Égralets[modifier | modifier le code]

Prendre pied sur la mer de Glace, remonter jusqu'à la bifurcation. Longer la moraine en dessous du glacier du Talèfre puis prendre les échelles. Le sentier suit par la suite la moraine du Talèfre et conduit au refuge.

Particularités[modifier | modifier le code]

Le refuge du couvercle offre un panorama sur de nombreux sommets de plus de 4 000 mètres du massif du Mont-Blanc.

Panorama depuis le refuge du Couvercle
Vue de l'ancien refuge, sous le rocher du Couvercle.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Données de référence du refuge à partir du site officiel du refuge sur le site FFCAM.fr
  2. « Le Congrès de l'alpinisme à Chamonix », La Croix,‎ 27 août 1932 (ISSN 02426412, lire en ligne)