Refuge des Anges au Morion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Refuge des Anges au Morion
Illustration du refuge.
Vue du refuge.
Altitude 2 916 m
Massif Alpes grées
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région autonome Vallée d'Aoste
Inauguration 1884
Propriétaire Opération Mato Grosso
Gérant Opération Mato Grosso
Période d'ouverture de juin à septembre
de mars à mai (sur réservation)
Capacité été : 52 lits
Coordonnées géographiques 45° 37′ 28″ N 7° 01′ 47″ E / 45.624536, 7.02958445° 37′ 28″ Nord 7° 01′ 47″ Est / 45.624536, 7.029584  

Géolocalisation sur la carte : Vallée d'Aoste

(Voir situation sur carte : Vallée d'Aoste)
Refuge des Anges au Morion

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Refuge des Anges au Morion
Refuge de montagne

Le refuge des Anges au Morion se trouve dans le Valgrisenche, dans la commune du même nom, dans les Alpes grées italiennes à 2 916 mètres.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la place de ce refuge se trouvait autrefois le refuge Cléa Scavarda, qui fut abandonné au début des années 1990 après un incendie. Les travaux de reconstruction ont été entamés par les bénévoles de l'opération Mato Grosso en 2003. Le nouveau refuge a été inauguré en 2005, et il compte plus de 50 lits et un restaurant. La gestion a été confiée aux bénévoles et les recettes sont constamment adressées aux missions en Amérique latine de l'opération Mato Grosso.

Caractéristiques et informations[modifier | modifier le code]

Ce refuge se situe sur une crête au pied du glacier du Morion de la Tête du Ruitor, dans une position très panoramique qui comprend l'aiguille de la Grande Sassière, le Grand Paradis, le mont Rose, le Cervin et le Grand Combin. Il est ouvert de mars à mai sur réservation, et de juin à septembre.

Accès[modifier | modifier le code]

Deux accès sont possibles :

  • depuis le chef-lieu de Valgrisenche ;
  • depuis le hameau Bonne de Valgrisenche. Du lac de Beauregard (1 770 mètres) on commence à monter le long du sentier qui mène à l'alpage de l'Arp vieille (2 200 mètres), à l'ancienne caserne capitain Crova (2 430 mètres), et au Plan de Brey, pour atteindre enfin la terrasse naturelle où se situe le refuge.

Ascensions[modifier | modifier le code]

Traversées[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]