Refuge d'oiseaux des Îles Sainte-Marie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Refuge d'oiseaux des Îles Sainte-Marie
Catégorie UICN Ia (réserve naturelle intégrale)[1]
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Municipalité régionale de comté Le Golfe-du-Saint-Laurent
Coordonnées 50° 18′ 30″ N 59° 41′ 00″ O / 50.308333, -59.68333350° 18′ 30″ Nord 59° 41′ 00″ Ouest / 50.308333, -59.683333  [2]
Superficie 40,03 km2
dont 36,13 km2 marin
Création 9 mars 1925
Administration Service canadien de la faune

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Refuge d'oiseaux des Îles Sainte-Marie

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Refuge d'oiseaux des Îles Sainte-Marie

Le refuge d'oiseaux des Îles Sainte-Marie est une aire protégée du Canada et l'un des 28 refuges d'oiseaux migrateurs situé dans la province de Québec. Ce refuge a pour mission de protéger un site de nidification important pour l'Eider à duvet et de nombreux autres oiseaux marins. Le site est reconnu comme zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO).

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'origine du nom des îles Sainte-Marie demeure inconnu. Jacques Cartier les avait désigné en 1535 sous le nom d'« isles saint Germain » et Louis Joliet en 1694 sous le nom « isles stes maries »[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le refuge a une superficie de 40,03 km2 dont 3,9 km2 sont situés en milieu terrestre et 36,13 km2 en milieu marin[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Registre des aires protégées au Québec: Refuge d'oiseaux migrateurs », sur Ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs,‎ 2011 (consulté le 22 juillet 2011)
  2. « Refuge d'oiseaux des Îles Sainte-Marie », Toponymie du Canada, sur Ressources naturelles Canada (consulté le 22 juillet 2011)
  3. Gouvernement du Québec, « Archipel-de-Sainte-Marie », sur Commission de toponymie,‎ 2009 (consulté le 9 mai 2009)
  4. « Système de rapport et de suivi des aires de conservation », sur Conseil canadien des aires écologiques (consulté le 22 juillet 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]