Reflection Eternal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reflection.

Reflection Eternal

Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Hip-hop alternatif
Rap East Coast
Rap underground
Années actives Depuis 1997
Labels Rawkus Records
Blacksmith Records
Composition du groupe
Membres Talib Kweli
Hi-Tek

Reflection Eternal est un duo américain de rap, formé en 1997.

Membres[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Talib Kweli et Hi-Tek se rencontrent à Cincinnati, la ville natale de Hi-Tek, en 1996. La première collaboration officielle du duo a lieu en 1997 sur le morceau Industry Lies, extrait du premier album du groupe Mood intitulé Doom.

La même année, ils forment le duo Reflection Eternal et signent avec le label underground Rawkus Records. On retrouve leurs premiers morceaux, Fortified Live et 2000 Seasons, sur la compilation de Rawkus Records intitulée Soundbombing, sortie en octobre 1997.

En 1998, Kweli et son copain de lycée Mos Def forment le duo Black Star et enregistrent leur premier et unique album, Black Star, dont les critiques sont élogieuses. Hi-Tek produit quelques-uns des morceaux de l'album, au nombre desquels Definition et Respiration. Cet album propulse le trio sur le devant de la scène hip-hop underground.

Kweli et Hi-Tek se retrouvent en 2000 et signent un premier album Train of Thought. Les critiques sont très favorables, mais l'album n'est pas un succès commercial malgré les tubes Move Somethin' et The Blast.

Après la sortie de Train of Thought, le duo se sépare afin de poursuivre des projets en solo, en commençant par l'album de Hi-Tek, Hi-Teknology, sur lequel Talib Kweli fait une apparition.

Fin 2002, Kweli sort son premier album solo, Quality. Hi-Tek n'a pas participé à la production de ce disque, Kweli ayant fait appel à Kanye West, DJ Scratch, DJ Quik, Ayatollah et J Dilla.

En 2004 sort le second album solo de Kweli, The Beautiful Struggle, sur lequel trois titres sont produits par Hi-Tek. Eardrum sort en 2007, toujours avec la participation de Hi-Tek qui, de son côté, a réalisé deux nouveaux albums solo, Hi-Teknology²: The Chip en 2006, et Hi-Teknology3: Underground, en 2007, sur lesquels Talib Kweli fait des apparitions.

En 2008, le duo annonce qu'un nouvel album est en préparation et qu'il s'appellera Revolutions Per Minute[1].

Hi-Tek et Kweli se retrouvent pour un concert à Toronto le 20 septembre 2009. Toujours en 2009, ils collaborent avec Bootsy Collins sur le titre Internet Connection[2] ainsi qu'avec J. Cole, Mos Def et Jay Electronica[3]. Ces trois morceaux sont publiés le 1er janvier 2010 sur une mixtape intitulée The Re:Union, favorablement accueillie par les fans.

Revolutions Per Minute sort le 18 mai 2010 et connaît un accueil aussi favorable que leur premier album. Trois singles en sont extraits : In This World, Strangers (Paranoid) avec Bun B de UGK et Midnight Hour avec Estelle.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Move Somethin'
  • 2001 : The Blast (feat. Vinia Mojica)
  • 2009 : Back Again (feat. Res)
  • 2010 : Just Begun (feat. Jay Electronica, J. Cole & Mos Def)
  • 2010 : In This World
  • 2010 : Strangers (Paranoid) (feat. Bun B)
  • 2010 : Midnight Hour (feat. Estelle)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Talib Kweli Playing It By Ear; Says New Reflection Eternal LP Is In Motion. Consulté le 31 octobre 2011
  2. Reflection Eternal - Internet Connection. Consulté le 31 octobre 2011
  3. Reflection Eternal - Just Begun feat. Jay Electronica, J. Cole, & Mos Def. Consulté le 31 octobre 2011