Redunca fulvorufula

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cobe de montagne

Le Cobe de montagne ou redunca de montagne (Redunca fulvorufula) est une espèce de mammifères de la famille des Bovidae.

Description[modifier | modifier le code]

Cette antilope mesure de 65 à 75 cm de hauteur et pèse de 20 à 40 kg, les mâles étant généralement plus grands et lourds que les femelles. Les cornes, portées exclusivement par les mâles, sont en forme de crochet et mesurent de 15 à 38 cm[1]

Répartition[modifier | modifier le code]

Afrique orientale depuis le Sud de l'Éthiopie jusqu'au Nord de la Tanzanie et l'Est de l'Ouganda ; et Sud de l'Afrique à partir du Zambèze jusqu'à l'Est et le centre de la province du Cap, également Nord du Cameroun.

Habitat[modifier | modifier le code]

Le Redunca des montagnes vit dans les terrains herbeux découvert ou buissonnants, caillouteux, des collines et montagnes. Préfère les pentes et terrasses aux crêtes. En montagne ils peuvent vivre jusqu'à 4200 m. Ils vivent également dans des berges élevées et des cours d'eau.

Territoire[modifier | modifier le code]

Ils sont sédentaires. Territoire marqué et défendu contre les autres mâles adultes.

Soins corporels[modifier | modifier le code]

Ils se lèchent, se mordillent, se grattent et se frottent. Ils se lèchent la croupe et les cuisses se mordillent les épaules se grattent la tête et la nuque avec leurs pattes postérieures, et la croupe avec les cornes.

Cris[modifier | modifier le code]

Ils sifflent la gueule fermée (par les narines, comme le chamois) et selon le degré d’excitation (150 fois, voire plus) ils peuvent aussi grogner.

Sens[modifier | modifier le code]

Ils ont une vue, une ouïe et un odorat très développés.

Activité[modifier | modifier le code]

Ils sont actifs surtout le matin, l'après-midi et le soir mais ils peuvent aussi être actifs la nuit. En saison sèche ils pâturent plus longtemps (car les aliments sont moins nutritifs) et se reposent tôt le matin et en fin d'après-midi.

Prédateurs[modifier | modifier le code]

Surtout le lion, le léopard, le guépard, le lycaon, l'hyène, le crocodile et le Python de Seba ou autres pythons africains, mais le caracal, le babouin, le serval et et le chacal sont aussi dangereux pour les adultes ; l'aigle de Verreaux, l'aigle martial, l'aigle de Bonelli et l'aigle couronné peuvent attaquer les petits. Ils fuient en faisant des sauts sur 20-30 m, le cou dressé et la queue serrée contre le corps, ils peuvent s'enfuir à environ 70 km/h.

Maturité sexuelle[modifier | modifier le code]

9 à 24 mois pour les femelles et 8 à 12 mois pour les mâles.

Nourriture[modifier | modifier le code]

Plantes herbacées et buissons; peut se passer d'eau pendant longtemps.

Comportement social[modifier | modifier le code]

Ils sont plus sociables que leurs cousins les cobes des roseaux, généralement en groupes de 10 à 30 animaux (1 mâle, plusieurs femelles et jeunes) .

Reproduction[modifier | modifier le code]

Gestation: de 7,5 à 8 mois. Mises-bas: 9 à 14 mois, mises bas de novembre à mars. Poids de naissance : 2 kg pour les femelles et 2,5 kg pour les mâles.

Longévité[modifier | modifier le code]

12 ans

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon l'UICN il y aurait 3 sous-espèces

  • R. f. adamauae
  • R. f. chanleri
  • R. f. fulvorufula


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Richard Estes, The behavior guide to African mammals : including hoofed mammals, carnivores, primates, University of California Press,‎ 1er décembre 1992, 4e éd., 611 p. (ISBN 0520080858, [http://books.google.fr/books?id=g977LsZHpcsC&pg=PA94&dq=%22The+Behavior+Guide+to+African+Mammals%22+bohor&hl=fr&sa=X&ei=mRdtT8y_EcjQhAeG6I3GBw&ved=0CDAQ6A EwAA#v=onepage&q&f=false lire en ligne]), p. 94

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :