Redondance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

La redondance se rapporte à la qualité ou à l'état d'être en sur-nombre, par rapport à la normale ou à la logique. Ce qui peut avoir la connotation négative de superflu, mais aussi un sens positif quand cette redondance est voulue afin de prévenir un dysfonctionnement.

Sur les autres projets Wikimedia :

Langue[modifier | modifier le code]

En linguistique, la redondance est une figure de style qui consiste en une répétition inutile d'un mot, ou expression de la même idée par deux formulations différentes au sein d'une même phrase. La redondance exprime la même idée par une accumulation de synonymes, elle est proche de l'accumulation et du pléonasme.

  • « Je monte en haut »
  • « Je le dis bien haut, je l'affirme et je le proclame »; il y a redondance de l'idée.

Le pléonasme est souvent assimilé à la redondance, bien qu'il désigne originellement une figure de style consistant en une répétition effectuée pour persuader ou renforcer le sens. Néanmoins la redondance apporte des nuances supplémentaires : « Le ciel était noir, sombre, obscur… » la redondance insiste sur la couleur du ciel mais aussi sur l'angoisse métaphysique ressentie face à la noirceur du ciel,

« Le corbeau honteux et confus »

— Jean de La Fontaine, Le Corbeau et le Renard

Pour Pierre Fontanier, « c'est une figure par laquelle on ajoute à l'expression de la pensée, pour en augmenter la clarté ou l'énergie, des mots d'ailleurs inutiles pour l'intégrité grammaticale. Tous les jours nous entendons dire, ou nous disons nous-mêmes : Je l'ai vu de mes yeux, de mes propres yeux. »

En phonologie, il y a redondance quand le contexte phonétique impose des variantes de traits phonétiques. C'est le contraire de la variation libre.

Informatique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Théorie de l'information.
Article détaillé : Redondance des matériels.

Le collationnement a été utilisé en télégraphie et dans les transmissions radio. Il consiste à répéter à l'identique le message envoyé. Si les deux versions lui paraissent différer, le destinataire peut solliciter une troisième transmission (voir Logique majoritaire).

En informatique, c'est le rapport entre le nombre d'éléments binaires inutiles et le nombre d'éléments binaires du message. On appelle également cela le rapport signal/bruit. La compression de données est une méthode pour réduire le rapport signal/bruit d'un message et ainsi réduire sa taille.

Un code correcteur d'erreurs crée de la redondance pour accroître la fiabilité d'une information lorsqu'elle est transmise par une voie de communication peu fiable (ou stockée sur un support peu fiable). Le Code de Hamming en est un exemple. Certaines redondances n'ont pas pour but de corriger une ou des erreurs de transmission, mais simplement de les détecter, comme la somme de contrôle utilisé notamment dans le contrôle par redondance.

En informatique industrielle, c'est la duplication d'un ensemble en vue d'assurer un fonctionnement sans interruption. En cas de dysfonctionnement d'un ensemble le second en attente ("Stand by") reprend le relais instantanément.

Base de données[modifier | modifier le code]

Dans la conception des bases de données, un effort est fait pour limiter la redondance des informations, qui implique des traitements complexes de mise à jour, et permet ainsi d'améliorer les performances. Pour cela, on utilise généralement la mise en formes normales.

Les techniques dites "de redondance" sont utilisées à un niveau plus bas, celui de l'organisation logique des disques (voir mirroring, RAID...).

Ingénierie[modifier | modifier le code]

En ingénierie, la redondance de systèmes au sein d'une machine vise à améliorer la fiabilité de cette dernière. En multipliant les systèmes on prévient la défaillance de l'un d'entre eux. C'est ainsi que dans l'aviation de nombreux systèmes sont doublés, dans la Navette spatiale certains sont même triplés.

La redondance à elle seule ne suffit pas à assurer la sécurité : encore faut-il la compléter d'une dispersion physique afin que ce qui est redondant ne soit pas détruit simultanément. À la suite d'un accident d'avion à Ermenonville, on se rendit compte que les trois commandes redondantes des dérives de l'appareil (Douglas DC-10) passaient en un même endroit de l'appareil (son faux plancher), rendant ainsi la sécurité illusoire. Un tel point critique, capable de paralyser un système alors même que celui-ci incorpore des redondances, est appelé un point unique de défaillance (Single Point of Failure ou SPOF en anglais).

L'AMDEC, ou Analyse des Modes de Défaillance et de leur Criticité, a pour but de trouver les systèmes les plus critiques. Et prévoir une protection supplémentaire en cas de défaillance, comme la redondance du système par exemple.

Approche écosystémique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Approche écosystémique.

En écosystémique, la redondance est conçue comme le déploiement d'un éventail de versions différentes d'une même structure (redondance structurelle) ou d'une même fonction (redondance fonctionnelle).

La redondance structurelle désigne des structures différentes pour exécuter une même fonction, comme le double circuit de freinage d'une voiture automobile ou plusieurs ateliers différents ou usines différentes pour fabriquer une même pièce ou un même engin. La redondance structurelle caractérise la "complication".

La redondance fonctionnelle est celle de la multiplicité de fonctions différentes exécutées en un point d'une structure, comme un atelier d'artisan qui exécute différentes opérations sur différents matériaux. La redondance fonctionnelle caractérise la "complexité" et condition de l'auto-organisation chez Henri Atlan. C'est la "variété" chez le neuropsychiatre Ross W. Ashby passé à la cybernétique.

Statistiques et économétrie[modifier | modifier le code]

Par référence à la théorie de l'information (ISO/IEC DIS 2382-16:1996), la redondance actuelle d'un système est la différence entre l'entropie maximum de ce système et l'entropie actuelle dudit système. Les mesures d'inégalité comme l'indice de Theil fondé sur l'entropie de Shannon sont de telles redondances.

Robotique[modifier | modifier le code]

Un robot est redondant lorsque le nombre de degrés de liberté (ddl) est inférieur au nombre d'articulations indépendantes (motorisées). Ce genre de robot a donc plus d'actionneurs que nécessaire.