Red Dead

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Red Dead, parfois abrégée RD , RDR ou encore RDRe, est le nom d'une série de jeux vidéo, développée par Rockstar San Diego et éditée par Take Two, de type action/GTA-like et ayant comme thème principal le western. Le premier épisode est sorti en 2004 avec Red Dead Revolver. La série en 2011 s'est vendue à environ 15 millions d'exemplaires.

Présentation[modifier | modifier le code]

Red Dead est l'une des rares séries de jeu représentant le western de nos jours. Comme tout jeu traitant de western, le joueur incarne un cow-boy. Toutes les composantes du western sont retrouvées ici, la bande-son, parfois issue de grands noms du cinéma tels que Ennio Morricone, l'ambiance, l'environnement, désertique, l'époque qui évoque l'histoire des États-Unis à travers la conquête du Grand Ouest.

Le premier épisode, Red Dead Revolver, reprenait plus précisément le genre du western spaghetti, le second se déroule à la fin de la période trouble de l'Ouest sauvage, dans les années 1910. Red Dead Redemption fut inspiré en partie par La Horde sauvage. À partir de Redemption, le joueur est libre d'explorer les grandes contrées du jeu, à cheval, à pied, en diligence ou encore en train. Undead Nightmare est un scénario alternatif de Red Dead Redemption, et mélange le genre des zombies à celui du Western. On peut noter que le système de jeu de Red Dead est devenu très similaire à celui à Grand Theft Auto, autre saga vidéoludique de Rockstar Games.

Liste des jeux[modifier | modifier le code]

Génération Titre Contexte dans lequel se déroule le jeu Développeurs Plateformes Sortie américaine du jeu sur console
Première Red Dead Revolver Années 1880-1890 Rockstar San Diego PlayStation 2, Xbox 3 mai 2004
Seconde Red Dead Redemption (*) Fin de l'Ouest Sauvage (1911-1914) Rockstar San Diego, Rockstar North, Rockstar Leeds PlayStation 3, Xbox 360 18 mai 2010
Undead Nightmare (**) Uchronie, Ouest sauvage infecté par un virus Rockstar San Diego PlayStation 3, Xbox 360 26 octobre 2010

Red Dead a connu deux générations, la première avait un côté plus arcade, et le déroulement tenait plus d'un jeu d'action classique et linéaire, alors que la seconde s'inspire plus de l'autre série forte de Rockstar qu'est Grand Theft Auto avec l'apparition notamment d'un concept de monde ouvert.

  • (*) : Red Dead Redemption a connu également plusieurs contenus téléchargeables multijoueur sortis sur le PlayStation Store et le Xbox Live, et qui prolongent l'expérience de jeu : Outlaws to the End, Legends and Killers, et Liars and Cheats.
  • (**) : Undead Nightmare est une extension de Red Dead Redemption sortie en disque, et qui regroupe tous les contenus téléchargeables multijoueur ci-dessus.

Accueil[modifier | modifier le code]

Malgré le fait que Red Dead Revolver a reçu de bonnes notes de la part de la presse (74 % sur Metacritic, qui fait la moyenne des notes de la presse[1]), ainsi que de bonnes ventes (2 millions de ventes), ce sera surtout Red Dead Redemption qui consacrera la popularité de la série. Le jeu reçoit des critiques unanimes, avec une très haute moyenne de 95 % sur Metacritic[2], et les principaux sites français ne feront pas exception, avec un 9/10 de la part de Gamekult[3] et un 18/20 de la part de jeuxvideo.com[4]. Le jeu remportera de nombreuses récompenses, notamment celui de Game of the Year (Jeu de l'année) par les prestigieux Video Games Awards.

Par la même occasion, Undead Nightmare remporte le titre de meilleure extension de l'année. Le jeu obtient une moyenne de 87 % sur Metacritic[5].

Les ventes vont ainsi suivre le succès critique du jeu. 13,5 millions de Red Dead Redemption se sont vendus à travers le monde[6], ce qui en fait une franchise multi-millionnaire. Son extension, Undead Nightmare, fut également bien vendue, avec plus de 1 million de ventes[7], ce qui a porté les ventes de la franchise à 15 millions d'exemplaires.

Jeu Ventes totales
Red Dead Revolver 2,00 millions[8]
Red Dead Redemption 12,04 millions[9]
Undead Nightmare 2,02 millions[9]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]