Record d'altitude

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Depuis qu'il existe des engins volants, l'homme a tenté de les faire voler toujours plus haut.

À l'époque contemporaine, un témoignage et une mesure ont permis de constituer un record en bonne et due forme. Dans l'antiquité, aucun témoignage fiable ne permet d'estimer avec précision les records (y compris le vol d'Icare, pure fiction).

Il existe un nombre presque illimité de catégories de records d'altitude :

  • selon la catégorie d'aéronef (avion, ballon, satellite, etc.)
  • selon une sous-catégorie (avion de ligne, avion militaire, etc.)
  • selon le pilote (seul, à plusieurs, femme, homme, etc.)
  • selon diverses circonstances

Historique des records absolus d'altitude[modifier | modifier le code]

  • Le 3 janvier 1959, la sonde Luna 1 atteint une distance de 113 000 km. Elle continuera son voyage en se mettant en orbite solaire.
  • Lancée en 1972, la sonde Pioneer 10 est la première à atteindre la ceinture d'astéroïdes, puis la première à sortir de l'héliosphère. Elle serait actuellement à 80 UA, soit 12 milliards de kilomètres.
  • Le record absolu d'altitude (ou d'éloignement du système solaire !), toujours en évolution, est celui de la sonde spatiale Voyager 1, qui a dépassé (mais dans une autre direction) Pioneer 10 en février 1998, atteignant actuellement 100 UA du Soleil, soit 15 milliards de kilomètres en août 2006. Cette distance serait située à 120 UA du Soleil en juillet 2012[1].

Records en montgolfière[modifier | modifier le code]

La FAI reconnaît plusieurs catégories pour homologuer ces records, notamment en fonction du volume du ballon.

  • Le record absolu figure dans la catégorie des plus de 22 000 m3. Il est de 21 027 m. Il a été obtenu le 26 novembre 2005 par Vijaypat Singhania (Indien) sur le ballon AX-15 au départ de Mumbai (Inde)[réf. nécessaire]

Records en ballon[modifier | modifier le code]

L'altitude maximale pour un ballon inhabité est de 53 km. Elle a été atteinte par un ballon Fujikura d'un volume de 60 000 m3, lancé en mai 2002 de Sanriku, Iwate, Japon.

Records en dirigeable[modifier | modifier le code]

Records en avion[modifier | modifier le code]

Avion classique[modifier | modifier le code]

Masculin[modifier | modifier le code]

Féminin[modifier | modifier le code]

  • 1928 : Lady Mary Heath : 8 000 m
  • 19 août 1932 : record féminin par Maryse Hilsz avec 10 200 m à Paris
  • 17 juin 1934 : à Villacoublay, Maryse Hilsz sur Morane, avec 11 800 mètres.
  • 23 juin 1936 : Maryse Hilsz, 14 310 m sur avion à hélice, performance jamais égalée depuis par une femme.

Avion-fusée[modifier | modifier le code]

  • Le 17 juillet 1962, l'avion X-15 atteint 95 940 m (Robert M. White)
  • Le 22 août 1963, l'avion X-15 atteint 107 960 m (Joe Walker)
  • Le 4 octobre 2004, l'avion SpaceShipOne atteint 111 996 m (Brian Binnie)

Avion de ligne[modifier | modifier le code]

La FAI reconnaît plusieurs catégories pour homologuer ces records, notamment en fonction du gabarit de l'appareil et de la charge utile transportée lors du record.

  • 18 200 m avec 30 000 kg de charge utile le 20 juillet 1983 par un Avion "101" (version militarisée du TU-144). Pilote : Serguei Agapov (URSS) - Copilote : Boris Veremey (URSS). Ce record fut établi à Podmoskovnoe (URSS)
  • 12 340 m avec 155 000 kg de charge utile le 22 mars 1989 par un Antonov AN-225 "Mriya". Pilote : Alexandre Galunenko (URSS) - Membres: A.Gorbik, F.Nechaev. Ce record fut établi à Podkievscoe (URSS)
  • Concorde 001 est détenteur du record d'altitude pour un avion non-militaire (68 000 pieds = 20 000 m) établi le 16 mars 1973 avec André Turcat aux commandes.

Hélicoptère[modifier | modifier le code]

  • Le 21 juin 1972 un Lama SA 315 B Eurocopter avec son seul pilote à bord (Jean Boulet) s'adjugea un record absolu d'altitude pour hélicoptère avec 12 442 m au départ de l'aérodrome d'Istres (France)[6].
  • Le 14 mai 2005 un Écureuil AS350 B3 a conquis le record mondial d'atterrissage et de décollage à 8 848 m dans l'Everest (Népal) pilote Didier Delsalle (France)[7].

Records en planeur[modifier | modifier le code]

  • 14 938 m le 17 février 1986 par Robert R. Harris (USA) à California City, CA (USA) sur Burkhart Grob G-102
  • 15 447 m le 29 août 2006 par Steve Fossett et Einar Enevoldson (Perlan Project sur DG 505/22), dans la Cordillère des Andes (en cours d'homologation).

Records en parapente[modifier | modifier le code]

  • Ewa Wiśnierska, 35 ans, parapentiste allemande, aspirée accidentellement par les ascendances d'un cumulonimbus, a atteint le record de 9 946 m le 14 février 2007 (valeur indiquée par son GPS). Avec un autre record de montée à +20m/s et de descente à -33m/s.

La jeune femme est restée près de 30 minutes évanouie en vol à -40 °C sans alimentation en oxygène mais a pu se poser au sol sans encombre et vivante (ce qui ne fut pas le cas d'un autre parapentiste pris dans la même tempête).

Records avec un cerf-volant[modifier | modifier le code]

  • 1900 : Blue-Hill (États-Unis) : 4 800 m
  • janvier 1901 : Trappes (France) : 5 250 m
  • 20 novembre 1906 : Lindenberg (Allemagne) : 6 250 m
  • 1910 : Mont Weather (États-Unis) : 7 265 m pour un train de 10 cerfs-volants soit un total de 63 Mètres carrés et 13750 m de cable en corde à piano
  • 1er août 1919 : Lindenberg : 9 740 m pour un train de 8 cerfs-volants[8]
  • Altitude pour un cerf-volant : 3 801 m (12 471 pieds) Henry Helm Clayton et A.E. Sweetland. Milton Massachusetts, É.U. 28 février 1898[8]

Cerf-volant monté (c'est-à-dire avec passager humain) :

  • de 1905 à 1908 : 800 à 1 000 m (record absolu) par le lieutenant Brook-Smith, système Cody en Angleterre

Records en fusée[modifier | modifier le code]

Fusée non habitée[modifier | modifier le code]

Fusée habitée[modifier | modifier le code]

  • Vostok 1, emportant Youri Gagarine : premier homme en orbite terrestre
  • Gemini
  • Apollo : les missions lunaires Apollo restent les records d'éloignement d'un être humain de la Terre. Plus précisément, la mission Apollo 13, du fait de ses problèmes techniques ayant empêché son atterrissage sur la Lune, a survolé la face cachée à une plus haute altitude que les autres missions, établissant le record absolu d'éloignement de la Terre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]