Recombinase

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les recombinases sont des enzymes permettant la recombinaison génétique. Les DNA recombinases apparaissent largement chez les organismes multicellulaires, où elles servent à manipuler la structure du génome et à contrôler l'expression des gènes. Ces enzymes, d'abord apparues chez les bactéries et les champignons, catalysent les réactions d'échange d'ADN dans un sens défini, entre des sites spécifiques déterminés par de courtes séquences (30 à 40 nucléotides) propres à chaque recombinase. Ces réactions rendent possibles quatre modules fonctionnels basiques : L'excision/insertion, l'inversion, la translocation et l'échange de cassettes. Ces quatre modules peuvent être utilisés individuellement ou combinés dans un grand nombre de configurations afin de contrôler l'expression génique[1],[2],[3],[4].

Quelques exemples de recombinases :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Aljoscha Nern, Barret D. Pfeiffer, Karel Svoboda, and Gerald M. Rubin, « Multiple new site-specific recombinases for use in manipulating animal genomes », PNAS, vol. 108, no 34,‎ août 2011, p. 14198–14203 (DOI 10.1073/pnas.1111704108, lire en ligne)
  2. (en) García-Otín AL, Guillou F (2006) Mammalian genome targeting using site-specific recombinases. Front Biosci 11:1108–1136.
  3. (en) Dymecki SM, Kim JC (2007) Molecular neuroanatomy’s “Three Gs”: A primer. Neuron 54:17–34.
  4. (en) Luan H, White BH (2007) Combinatorial methods for refined neuronal gene targeting. Curr Opin Neurobiol 17:572–580.