Ready to Die

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ready to Die

Album de The Notorious B.I.G.
Sortie Drapeau des États-Unis 13 septembre 1994
2004 (réédition)
Enregistré 19931994
The Hit Factory
D&D Studios
(New York)
Durée 68:58
77:01 (réédition 2004 avec bonus)
Genre Rap East Coast, gangsta Rap
Producteur Sean Combs, Darnell Scott, Easy Mo Bee, Bluez Brothers, Chucky Thompson, Pete Rock, Poke, DJ Premier, Lord Finesse, Nashiem Myrick, Rashad Smith
Label Bad Boy Records, Arista Records

Albums de The Notorious B.I.G.

Singles

  1. Juicy
    Sortie : 8 août 1994
  2. Big Poppa
    Sortie : 20 février 1995
  3. One More Chance
    Sortie : 9 mai 1995
  4. Warning
    Sortie : 1995

Ready to Die

Compilation des critiques
Périodique Note
Allmusic 5 étoiles sur 5[1]
HipHopDX 5 étoiles sur 5[2]
RapReviews 10/10[3]
Rolling Stone 4 étoiles sur 5[4]
Sputnikmusic 4.5 étoiles sur 5[5]

Ready to Die est le premier album studio de The Notorious B.I.G., sorti le 13 septembre 1994.

Publié chez Bad Boy Records, l'album marque le lancement du label et comprend des productions de son fondateur, Sean Combs, ainsi qu'Easy Mo Bee, Chucky Thompson, DJ Premier et Lord Finesse, entre autres. L'album semi-autobiographique raconte l'histoire de Christopher Wallace, un jeune criminel qui s'auto-identifie comme étant le Frank White noir. Le titre, Ready to Die (« prêt à mourir »), est dû au fait que Christopher Wallace affirmait que la mort ne l'effrayait pas et qu'il savait qu'il n'allait pas avoir une très longue vie.

Ready to Die sera l'unique album lancé jusqu'au décès du rappeur en 1997, quelques jours avant la sortie de son second album Life After Death.

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Les sessions d'enregistrements de l'album ont lieu de 1993 à 1994 aux studios The Hit Factory et D&D Studios à New York.

En 1993 alors âgé de 21 ans, Christopher signe son premier contrat chez Uptown Records et commence l’enregistrement de l'album. Les premiers morceaux enregistrés constituaient un contenu plus sombre et moins radio friendly, comme Ready to Die, Gimme the Loot et Things Done Changed. Pendant ces séances, le magazine XXL le décrit comme un « artiste inexpérimenté, affamé et paranoïaque[6] ».

Cette même année, le producteur exécutif, Sean Combs, est renvoyé de chez Uptown Records. La carrière de Biggie fait une courte pause, ayant en sa possession un album partiellement enregistré. Après une courte période dans les rues, Christopher retourne en studio sous le label Bad Boy Records (filiale de Warner Music Group et nommé Bad Boy Entertainment au départ), fondé en 1993, et achève l'enregistrement de Ready to Die. Cet à ce moment que sont enregistrés les morceaux plus orientés « radio », comme Big Poppa et Juicy.

Production[modifier | modifier le code]

La production de l'album est principalement menée par Easy Mo Bee ainsi que le collectif de producteurs de Bad Boy Records, The Hitmen. Le style de production est largement basé sur l'utilisation de nombreux samples.

Pochette[modifier | modifier le code]

Sur la pochette de l'album figure un enfant avec une coupe afro ressemblant à l’artiste, évoquantla vie de l'artiste, de sa naissance jusqu’à sa mort. La pochette de Ready to Die est listée parmi les meilleures pochettes d'albums de hip-hop. En mars 2011, le New York Daily News a recherché le bébé figurant sur l'album : il s'agit d'un certain Keithroy Yearwood, originaire du Bronx qui, grâce à sa coupe de cheveux, aurait été sélectionné par une agence de casting. Il aurait touché 150 $ américains à l'époque pour environ deux heures de session photographique[7].

Réception[modifier | modifier le code]

L'album a été certifié 4 x platine (plus de 4 millions d'exemplaires écoulés) le 19 octobre 1999 par la RIAA.

Malgré ses paroles assez violentes et crues, l'album est un succès commercial tout en récoltant des critiques très positives de la part des médias. Cela est d'autant plus surprenant qu'à cette époque, la West Coast occupe le devant de la scène hip-hop.

Ready to Die est considéré comme un « classique » et l'un des albums les plus importants de l'histoire du hip-hop. En 2003, Rolling Stone l'a classé à la 134e place des « 500 plus grands albums de tous les temps[8] » et en 2006, le magazine Time l'a inclus dans sa liste des « 100 albums de tous les temps[9] ».

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Auteur(s) Contient un (des) sample(s) de[10] Durée
1. Intro (Produit par Sean « Puffy » Combs) Christopher Wallace, Sean Combs Superfly de Curtis Mayfield

Tha Shiznit de Snoop Dogg
Rapper's Delight du Sugarhill Gang

Top Billin' d'Audio Two
3:24
2. Things Done Changed (Produit par Darnell Scott) Wallace, Dominic Owen, Kevin Scott Summer Breeze de The Main Ingredient

California My Way de The Main Ingredient
Lil' Ghetto Boy de Dr. Dre featuring Snoop Dogg et Daz Dillinger
Vapors de Biz Markie

U Don't Hear Me Tho de Rodney O et Joe Cooley
3:58
3. Gimme the Loot (Produit par Easy Mo Bee) Wallace, Osten Harvey Coldblooded de James Brown

Singing in the Morning des Ohio Players
Just to Get a Rep de Gang Starr
Scenario (Remix) de A Tribe Called Quest featuring Leaders of the New School et Kid Hood
What They Hittin' Foe? d'Ice Cube
Throw Ya Gunz d'Onyx
It's So Hard to Say Goodbye to Yesterday des Boyz II Men

Hard Times de Baby Huey
5:04
4. Machine Gun Funk (Produit par Easy Mo Bee) Wallace, Harvey Something Extra de Black Heat

Up for the Down Stroke de Fred Wesley and The Horny Horns featuring Maceo Parker
Chief Rocka des Lords of the Underground
I'm Dreamin' de Christopher Williams

What's Love Got to Do With It de Tina Turner
4:17
5. Warning (Produit par Easy Mo Bee) Wallace, Harvey Walk on By d'Isaac Hayes 3:40
6. Ready to Die (Produit par Easy Mo Bee) Wallace, Harvey Singing in the Morning des Ohio Players

Hospital Prelude of Love Theme de Willie Hutch
Check It Out de Grand Puba featuring Mary J. Blige
Ain't No Half-Steppin' de Big Daddy Kane
Two to the Head de Kool G Rap et DJ Polo featuring Scarface, Bushwick Bill et Ice Cube

Impeach the President des Honey Drippers
4:24
7. One More Chance (Produit par Bluez Brothers, Chucky Thompson et Sean Combs) Wallace, Norm Glover, Reginald Ellis, Chucky Thompson, Combs I Want You Back des Jackson 5

Hydra de Grover Washington, Jr.
All This Love de DeBarge
Mind Playing Tricks on Me des Geto Boys
Getto Jam de Domino
Knockin' Da Boots d'H-Town

Dolly My Baby (Bad Boy Extended Mix) de Super Cat featuring The Notorious B.I.G., Puff Daddy et 3rd Eye
4:43
8. Fuck Me (interlude) (featuring Lil' Kim – Produit par Sean Combs) Wallace, Combs Feenin' by Jodeci (1993) 1:31
9. The What (featuring Method Man – Produit par Easy Mo Bee) Wallace, Clifford Smith, Harvey Can't Say Enough About Mom de Leroy Hutson
Overnight Sensation d'Avalanche
3:57
10. Juicy (Produit par Lord Finesse) Wallace, Peter Philips, Combs, Jean Oliver Juicy Fruit (Fruity Instrumental Mix) de Mtume
Rappin' Duke de Rappin' Duke
5:02
11. Everyday Struggle (Produit par Bluez Brothers) Wallace, Glover, Ellis Either Way de Dave Grusin
Don't Change Your Love des Five Stairsteps
5:19
12. Me & My Bitch (Produit par Bluez Brothers, Chucky Thompson et Sean Combs) Wallace, Glover, Ellis, Thompson, Combs Wino & Junkie de Richard Pryor
Pink Cookies in a Plastic Bag Getting Crushed by Buildings de LL Cool J
4:00
13. Big Poppa (Produit par Chucky Thompson et Sean Combs) Wallace, The Isley Brothers Between the Sheets des Isley Brothers

Bad Boys des Bad Boys featuring K Love

Dolly My Baby (Bad Boy Extended Mix) de Super Cat featuring The Notorious B.I.G., Puff Daddy et 3rd Eye
4:13
14. Respect (Produit par Poke et Sean Combs) Wallace, Diana King, Harry Casey I Get Lifted de KC & the Sunshine Band featuring George McCrae

Gun Man Tune de Pan Head

Check Yo Self (The Message Remix) d'Ice Cube featuring Das EFX
5:21
15. Friend of Mine (Produit par Easy Mo Bee) Wallace, Harvey The Jam de la Graham Central Station

Spirit of the Boogie de Kool & The Gang
Seventh Heaven de Gwen Guthrie
Vicious de Black Mamba

Method Man de Wu-Tang Clan
3:28
16. Unbelievable Wallace, Christopher Martin Impeach the President des Honey Drippers

Kitty With the Bent Frame de Quincy Jones
Your Body's Callin' de R. Kelly

The What de The Notorious B.I.G. featuring Method Man
3:43
17. Suicidal Thoughts Wallace, Robert Hall Outside Love de Brethren
Lonely Fire de Miles Davis
2:50
Titres bonus réédition remastérisée 2004
No Titre Auteur(s) Contient un (des) sample(s) de Durée
18. Who Shot Ya? (Produit par Rashad Smith) Wallace, Nashiem Myrick, Combs I'm Afraid the Masquerade Is Over de David Porter
Disco Inferno des Trammps
5:19
19. Just Playing (Dreams) Wallace, Rashad Smith Blues and Pants de James Brown 2:43

Personnel[modifier | modifier le code]

  • The Notorious B.I.G. : compositeur, rap (titres 1–19)
  • Sean « Puffy » Combs : producteur exécutif, rap (additionnel) – producteur (titres 1, 7, 8, 10, 12, 13, 14, 18)
  • Mister Cee : producteur exécutif associé
  • Method Man : rap (titre 9)
  • Lil' Kim : rap (additionnel) (titre 8)
  • Total : chants (additionnel) (titres 7, 10)
  • Chucky Thompson : instruments (titres 7, 12) – producteur (titres 7, 12, 13)
  • Nashiem Myrick : programmeur (additionnel) (titre 13) – producteur (titre 18)
  • Diana King : chants (additionnel) (titre 14)
  • Sybil Pennix : chants (additionnel) (titre 12)
  • Easy Mo Be : producteur (titres 3, 4, 5, 6, 9, 15)
  • The Bluez Brothers : producteur (titres 7, 11, 12)
  • Jean « Poke » Oliver : producteur (titres 10, 14)
  • DJ Premier : producteur (titre 16)
  • Lord Finesse : producteur (titre 17)
  • Darnall Scott : producteur (titre 2)
  • Rashad Smith : producteur (titre 19)
  • Bob « Bassy » Brockman : enregistrement, mixage
  • Greg Pinto : enregistrement, mixage
  • Rich Travali : enregistrement, mixage
  • Mario Rodriquez : enregistrement, mixage
  • Charles « Prince » Alexander : enregistrement, mixage
  • Bill Esses : enregistrement, mixage
  • John Wydrycs : enregistrement
  • Norty Cotto : enregistrement
  • Eddie Sancho : mixage
  • Butch Bel Air : photographie
  • Gwendolyn Watts : coordination A&R

Classements[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Charts (1994) Meilleure
position
Drapeau : États-Unis Billboard 200 15
Drapeau : États-Unis Top R&B/Hip-Hop Albums 3

Singles[modifier | modifier le code]

Date de sortie Titre Meilleure position
Billboard Hot 100 Hot R&B/Hip-Hop Songs Hot Rap Tracks
8 août 1994 Juicy 27 14 3
20 février 1995 Big Poppa 6 4 1
9 juin 1995 One More Chance 2 1 1

Notes et références[modifier | modifier le code]