Raymonde Vincent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Raymonde Vincent

Activités Écrivain
Naissance 1908
Décès 1985
Distinctions Prix Femina en 1937

Raymonde Vincent, née en 1908 à Luant et décédée en 1985, était une écrivaine française. Elle a reçu le Prix Femina en 1937.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire du Berry, Raymonde Vincent est née près de Châteauroux, dans une famille de cultivateurs. Sa mère morte, c'est elle qui tient la maison de son père, métayer exploitant une ferme dépendant d'un château. Le catéchisme mis à part, son instruction est négligée. À dix-sept ans, elle part pour Paris où elle trouve un emploi dans le commerce. Elle rencontre Albert Béguin (1901-1957), universitaire qui deviendra un essayiste, un critique et un traducteur renommé, qu'elle épouse en 1929.

Raymonde Vincent rattrape en quelques années la carence de ses études et s'intéresse à la peinture, à la musique et au théâtre. Pourtant, c'est la nostalgie de son passé de paysanne qui va lui inspirer son œuvre la plus marquante : Campagne pour laquelle le Prix Femina lui a été décerné en 1937.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • 1937 : Campagne, Prix Femina
  • 1939 : Blanche
  • 1945 : Seigneur, retirez-moi d'entre les morts
  • 1950 : Les noces du matin
  • 1953 : Elisabeth
  • 1977 : Les Terres heureuses
  • 1982 : Le Temps d'apprendre à vivre
  •  ?  : La couronne des innocents