Raymond de Sauvetat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Raymond de Sauvetat (ou plutôt de La Sauvetat), originaire d'Aquitaine, fut évêque d'Osma de 1109 à 1125, puis archevêque de Tolède de 1125 à 1152[1]. Il succéda sur ce dernier siège à Bernard de Sédirac, ou Bernard de La Sauvetat, de même origine que lui, et qui l'avait fait venir en Espagne.

Moine bénédictin[2], né en Gascogne[3]. En tant qu'évêque, il soutient la traduction à Tolède de textes philosophiques et scientifiques de l'arabe au latin (notamment par Jean de Séville).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Templiers et les Croisades
  2. Coloman Viola, Aristote au Mont Saint-Michel, note 80
  3. Prise de Cuenca : l'esprit de la "Reconquista"

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • González Palencia, Ángel. El arzobispo Don Raimundo de Toledo y la escuela de traductores, Barcelona: Labor, 1942.

Lien externe[modifier | modifier le code]