Raymond Mauny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Raymond Mauny près de Joal (Sénégal) en 1967
Négociations avant une traversée vers l'île de Fadiouth (le pont n'était pas encore construit)

Raymond Mauny (1912-1994) est un historien français, spécialiste de la préhistoire et de la protohistoire de l'Afrique, en particulier du Sénégal et du Mali.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a été professeur d'histoire africaine à la Sorbonne, président de la Société des Amis du Vieux Chinon et l'un des principaux animateurs des recherches sur les souterrains-refuges du Moyen Âge

Raymond Mauny a été aussi collaborateur du professeur Théodore Monod au Sénégal dans les années d'après guerre.

Il a été le premier à démontrer l'impossibilité du rôle attribué à la Maison des esclaves dans la traite négrière, dans un Guide de Gorée de 1951[1].

Œuvres (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Guide de Gorée, Dakar, Institut français d'Afrique noire, 1951, 34 p., disponible à la Bibliothèque Nationale François Mitterrand à Paris.
  • Glossaire des expressions et termes locaux employes dans l'ouest africain, Dakar, Grande imprimerie africaine, 1952
  • Gravures, peintures et inscriptions rupestres de l'ouest africain, Dakar, Institut français d'Afrique noire, 1954, 91 p.
  • Les navigations médiévales sur les côtes sahariennes antérieures à la découverte portugaise (1434), Lisbonne, Centro de Estudos Históricos Ultramarinos, 1960, 151 p., Thèse complémentaire.
  • Tableau géographique de l'Ouest africain au Moyen Âge d'après les sources écrites, la tradition et l'archéologie, Dakar 1960, 587 p., forme avec la thèse complémentaire les deux thèses soutenues le 29 avril 1959 devant la commission d'examen (Julien: Président; Bourdon, Dresch, Mollat, Monod: Examinateurs) pour obtenir le grade de Docteur ès-lettres; réimpression Amsterdam, Swets & Zeitlinger, 1975.
  • Les siècles obscurs de l'Afrique noire : histoire et archéologie, Paris, Fayard, 1970 (ISBN 00X1021814[à vérifier : isbn invalide])

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Jean Luc Angrand, Céleste ou le temps des signares, Sarcelles, Éd. Anne Pépin,‎ 2006 (ISBN 2-916-68000-4), p. 48

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Sol, la parole et l'écrit : 2000 ans d'histoire africaine : mélanges en hommage à Raymond Mauny, Paris, Société française d'histoire d'outre-mer, L'Harmattan, 1981, 1 016 p. (ISBN 2-85970-005-6)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :