Raymond Hamilton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Raymond Hamilton (né le 20 mai 1913 et mort le 10 mai 1935) était un membre du Gang Barrow depuis le début des années 1930. Au moment où il a été condamné à une peine de prison de 21 ans, il avait accumulé une peine de prison de 362 ans.

Le Gang Barrow[modifier | modifier le code]

Nous ne savons pas grand-chose sur l'enfance d'Hamilton. Il est né dans l'Oklahoma et a grandi à Dallas, au Texas, où il a reçu son éducation du public mineur. Il a rencontré Clyde Barrow qui vivaient dans le même quartier que Hamilton lorsque les deux hommes étaient des jeunes, et plus tard, il aurait rejoint le Gang Barrow. Hamilton a participé à l'assassinat d'Undersheriff Eugene Moore lorsque Moore et un shérif adjoint a éveillé les soupçons des hommes après une danse en plein air dans Stringtown, en Oklahoma. La présence de Hamilton dans le groupe est souvent problématique, de Clyde Barrow et d'autres membres du gang se référant souvent à sa petite amie, Mary O'Dare, surnommée "la lavandière". Depuis, Hamilton a été incarcéré à la prison ferme à Eastham, au nord de Huntsville, au Texas, Bonnie et Clyde ayant mis au point un moyen d'évasion pour libérer lui et quatre autres prisonniers. L'un des autres évadés, Joe Palmer, a tué un garde et a provoqué une série d'événements qui ont conduit à la prison du Chef Texas. Lee Simmons a tenté de mettre au point un système de peine de mort dirigé contre Clyde Barrow et Bonnie Parker. Simmons a embauché Frank Hamer à Texas Ranger, qui a formé un détachement de six hommes en vue d'exécuter cet ordre. Hamilton a quitté le Gang Barrow, après une dispute sur le O'Dare et fut repris le 25 avril 1934. Il a été emprisonné quand Clyde Barrow et Bonnie Parker ont été pris en embuscade et ont été tués par Posse Hamer le 23 mai 1934.

La mise à mort[modifier | modifier le code]

Pour avoir assassiné un gardien de prison à Eastham, Hamilton a été exécuté le 10 mai 1935 au pénitencier de l'État du Texas, à Huntsville, au Texas, par chaise électrique. Hamilton marchait calmement et fermement vers la chaise et s'assit avec les mots "Eh bien, au revoir à tous.".

Raymond Hamilton n'a jamais publiquement reconnu avoir tué quelqu'un, même s'il a révélé à son frère, Floyd, qu'il était peut-être responsable de l'assassinat de Undersheriff Eugene Moore (5 août 1932, Stringtown, Oklahoma). "Clyde et moi étions tous deux de tir", a déclaré Raymond Floyd. "Il pourrait s'agir d'un des nôtres. Ou les deux." Cité de l'interview Hamilton Floyd par John Neal Phillips, Juillet 18, 1981. Raymond Hamilton a été déclaré coupable de l'assassiner de John Bucher de Hillsboro, mais il n'avait rien à voir avec cela. Le tueur réel était Ted Rogers. Clyde Barrow et Johnny Russell (à ne pas confondre avec "Uncle Bud" Russell) ont été complices. Cité de nombreux entretiens avec des Fults Ralph par John Neal Phillips dans les années 1980 et d'une entrevue avec Jack Neal Hammett par John Phillips, Février 20, 1982. Ce dernier était présent, ainsi que Fults, quand Rogers a admis avoir tué Bucher, en ajoutant que si Hamilton avait subi la peine de mort, il se serait avancé et aurait disculpé Hamilton. Hamilton a été source de recélement pendant 99 ans et Rogers ne s'est jamais montré au grand public. Hamilton a finalement été exécuté (Mai 10, 1935) comme un repris de justice, un crime capital à l'époque. Toute cette information se trouve dans "Running with Bonnie and Clyde, the Ten Fast Years of Ralph Fults", par John Neal Phillips. D'autres parties sont détaillées dans le livre "My Life With Bonnie and Clyde", par Blanche Caldwell Barrow, édité par John Neal Phillips.