Raymond Delamarre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delamarre.

Raymond Delamarre[1], né le 8 juin 1890 à Paris et mort le 28 février 1986, est un sculpteur et médailleur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Jules Coutan à l'école des beaux-arts de Paris,

Il fait partie de la génération d'artistes mobilisés par la Première Guerre mondiale : blessé septembre 1914 et prisonnier en Bavière, il revient à Paris en 1919 et obtient le premier grand prix de Rome ex-æquo avec Alfred Janniot.

Il participe aux expositions internationales de 1925, 1931 et 1937 ainsi qu'à la décoration du paquebot Normandie avec un bas-relief Les Arts et Monuments régionaux (1935).

On lui doit, avec l'architecte Michel Roux-Spitz, le Monument à la défense du Canal de Suez, de nombreux monuments aux morts et des décorations publiques comme à l'hôpital de Nantes ou bien des statues pour le parvis du Palais de Chaillot à Paris.

Le musée des Années Trente à l'Espace Paul Landowski de Boulogne-Billancourt, ainsi que le Musée d'Elbeuf conservent plusieurs de ses œuvres.

Une exposition lui est consacrée en 2007 par la fondation Taylor, à Paris, dont il fut le président.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, 1976, tome 3, page 451.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Né Raymond Henri Philippe Delamarre.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]