Raymond Spruance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Raymond A. Spruance)
Aller à : navigation, rechercher
Raymond Spruance
Raymond Spruance
Raymond Spruance

Naissance 3 juillet 1886
Baltimore, Maryland
Décès 13 décembre 1969 (à 83 ans)
Pebble Beach, Californie
Origine Américain
Allégeance Drapeau des États-Unis États-Unis
Arme United States Department of the Navy Seal.svg US Navy
Grade US-O10 insignia.svg Amiral
Années de service 19071948
Conflits Seconde Guerre mondiale
Commandement USS Mississippi
Task Force 16
Cinquième flotte
United States Pacific Fleet
président du Naval War College
Faits d'armes Bataille de Midway
Bataille d'Okinawa
Bataille de la mer des Philippines
Distinctions Navy Cross
Navy Distinguished Service Medal
Army Distinguished Service Medal
Autres fonctions ambassadeur aux Philippines

Raymond Ames Spruance (3 juillet, 1886 - 13 décembre, 1969) était un amiral de la Marine des États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale. Artisan de la victoire américaine lors de la bataille de Midway, il dirigea un grand nombre d'offensives dans le cadre de la campagne du Pacifique.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Né à Baltimore, Spruance fut diplômé de l'Académie navale d'Annapolis en 1907. Il avait également un diplôme d'ingénieur en électrotechnique. Après la Première Guerre mondiale, Spruance commanda des destroyers et étudia au Collège naval de la Guerre (1926-1927).

En 1938, Spruance reçut le commandement du cuirassé Indianapolis et devint, deux ans plus tard, le chef du 10e District naval basé à San Juan. Il devint contre-amiral en décembre 1940.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Dans les premiers mois de la guerre, Spruance commanda une division de croiseurs sous les ordres de l'amiral William Halsey qui dirigeait la Task Force 16.

Lorsque Halsey fut empêché de prendre part à la bataille de Midway, Spruance prit la tête de la TF 16, sur recommandation de Halsey.

Pendant cette bataille, à la tête de la TF 16 qui comprenait deux porte-avions, Spruance prit des décisions qui infléchirent le cours de la bataille et donc de la guerre.

Lorsque Halsey reprit son poste en juin 1942, Spruance devint chef d'état-major du commandant en chef de la Flotte du Pacifique, l'amiral Chester Nimitz. L'année suivante, il fut promu amiral et devint le second de Nimitz. À ce poste, il joua un rôle essentiel dans la planification des offensives dans le Pacifique.

En septembre 1943, il devint commandant de la Force du Pacifique Centre, qui devint la 5e Flotte en avril 1944. Pendant ce commandement, Spruance utilisait généralement l'USS Indianapolis comme navire amiral. À ce poste, Spruance dirigea les offensives qui aboutirent à la capture des îles Gilbert, des îles Marshall, des îles Mariannes, de Iwo Jima et d'Okinawa, et défit la flotte japonaise en juin 1944 lors de la bataille de la mer des Philippines.

Spruance commanda la flotte du Pacifique jusqu'en 1946. Il devint alors président du Collège naval de la Guerre et quitta la Marine en juillet 1948. De 1952 à 1955, il fut ambassadeur aux Philippines. Il mourut à Pebble Beach (Californie) en 1969.

L'USS Spruance, le premier destroyer anti sous-marins de la classe Spruance, fut baptisé en son honneur en 1972. Il fut surnommé la machine humaine

Dans le film La Bataille de Midway, son rôle est interprété par Glenn Ford.