Rayman contre les lapins crétins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rayman contre les lapins crétins
image

Éditeur Ubisoft
Développeur Ubisoft Montpellier (Wii, GBA, PS2, X360),
Ubisoft Sofia (Windows, NDS, OS X)
Concepteur Pierre-Arnaud Lambert (producteur)

Date de sortie Wii
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 14 novembre 2006
Icons-flag-eu.png 8 décembre 2006
Icons-flag-jp.png 14 décembre 2006[1]

Game Boy Advance
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 14 novembre 2006
Icons-flag-eu.png 8 décembre 2006[2]
PlayStation 2
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 5 décembre 2006
Icons-flag-eu.png 8 décembre 2006[3]
Windows
Icons-flag-eu.png 8 décembre 2006
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 11 décembre 2006[4]
Nintendo DS
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 6 mars 2007
Icons-flag-eu.png 16 mars 2007[5]
Xbox 360
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 24 avril 2007
Icons-flag-eu.png 6 avril 2007[6]

Genre Party game
Mode de jeu 1 à 4 joueurs
Plate-forme Mac OS X, Windows, PlayStation 2, Wii, Xbox 360, Game Boy Advance, Nintendo DS
Média 1 NOD, 1 cartouche, 1 DVD, 1 Cartouche

Rayman contre les lapins crétins (en anglais Rayman Raving Rabbids) est un jeu vidéo de type party game. Il s'agit d'un dérivé de la franchise Rayman, développé par Ubisoft Montpellier et édité par Ubisoft, sorti fin 2006 et début 2007. Michel Ancel a souhaité le développer sur Wii (pour tirer profit de la wiimote), et l'adapter ensuite aux autres consoles.

Ce jeu a donné lieu à une suite, Rayman contre les lapins encore plus crétins.

Histoire[modifier | modifier le code]

Rayman est en train de pique-niquer quand une horde de lapins crétins venus de quelque part sous terre décide d'envahir sa paisible planète. Rayman se fait capturer et, tel un gladiateur, devient leur esclave tenu de les divertir. Les lapins cherchent à ridiculiser Rayman lors des combats dans des arènes. Notre héros doit alors devenir l'idole des lapins en réussissant toutes les épreuves qu'on lui propose, réparties en 15 jours, pour égayer sa pauvre cellule et parvenir à s'évader.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Rayman doit réussir certaines épreuves (75 en tout), divisées en différentes catégories comme le FPS, la course, la danse. Le reste des mini-jeux, inclassables, comporte du saut à l'élastique, lancer de vache, tir sur lapin au jus de carotte, chute libre, correction d'un élève perturbateur, séance chez le dentiste et bien d'autres encore.

Rayman doit interpréter plusieurs jeux de danse sur 7 mélodies de différents styles musicaux sur une scène, entouré de lapins apparaissant progressivement durant la chanson. Les chansons ont deux épreuves de difficulté différentes, mis à part "missouri", qui a trois épreuves, ce qui donne un total de 15 épreuves de dance, soit 1 par jour.

Des épreuves consistant en des mini-jeux de tir subjectif sont présentent, (il s'agit plus précisément de rail shooter) et consiste à tirer des ventouses sur plusieurs variétés de lapins, parfois déguisés (en Sam Fisher de Splinter Cell, en Cowboy ou en Superman par exemple) pour l'occasion. Au fil des 10 séquences de tir subjectif, le joueur expérimente d'autres armes, comme un fusil à pompe tirant toutes sortes de munitions. En revanche, vous ne contrôlez pas votre personnage : Rayman se déplace tous seul. Ces 10 mini-jeux sont chacun l'épreuve finale d'une journée (les 5 journées restantes sont achevés par des épreuves de course).

Le jeu est divisé en deux modes: le mode histoire et le mode score. Le mode histoire consiste en une succession de journées, qui sont en réalité des groupement de mini-jeux. Chaque journée commence par un choix de 4 épreuves au joueur, qui doit en terminer au moins 3 en atteignant ou dépassant un objectif de score. Une fois cela fait, le joueur débloque l'épreuve de fin, qui une fois terminée, lui permet de déverrouiller la journée suivante. Entre deux journées, Rayman, peut, dans sa cellule, écouter une des musique du jeu, changer de tenue, ou rejouer des épreuves d'une ancienne journée. Terminer les 5 épreuves du même jour (ce décompte prend en compte l'épreuve de fin de journée), permet de déverrouiller une nouvelle tenue, ou musique. Il est possible de choisir de commencer une nouvelle journée après avoir terminer la précédente, le système n'a rien à voir avec les journées réelles.

Une fois que le joueur a achevé la première journée du mode histoire, il débloque le mode score. Chaque fois qu'un joueur termine une nouvelle journée du jeu, il débloque les épreuves du jour en mode score. Chaque fois que le joueur joue à une des épreuves en mode score, il reçoit une note sur 1000 point. Le total des records convertis en ces notes correspond au score total des joueurs. Pour terminer à 100% le jeu et débloquer tous les bonus, il faut parvenir à marquer 1000 points sur toutes les épreuves. Des challenges sont également présents, ils se débloquent quand le joueur a fini le mode histoire. Débloquer chaque challenge nécessite également un nombre de point qui est indiqué quand on le sélectionne. Chaque challenge correspond à une succession de 3, 5 et 10 épreuves. Les challenges permettent de marquer des points supplémentaires pour le score global. Enfin, le mode score permet de jouer à plusieurs.

Les mini-jeux de tir subjectif peuvent être refaits en trois modes, le mode score, qui consiste a avoir un meilleur score que la fois précédente. Après que toutes les séquences ont obtenu un meilleur score, le mode temps est débloqué, celui-ci consiste à terminer les séquences le plus rapidement possible. Ce dernier débloque le mode survie, qui permet de refaire les séquences ou votre personnage n'a qu'un point de vie. Les séquences de tir peuvent être jouées à plusieurs où la difficulté à augmenté ( rajout de lapins par exemple ).

Version Windows[modifier | modifier le code]

La version Windows est développé par Ubisoft Sofia et est édité en Occident en décembre 2006.

La version PC du jeu souffre de sérieux bogues, qui semblent relatifs au mécanisme anticopie : Securom. Sur de nombreux systèmes, la protection plantera l'exécutable principal, empêchant le jeu de démarrer. Il semble aussi que la protection anticopie identifie fréquemment des installations authentiques comme une copie illégale, ce qui a pour effet de soustraire 20 % du score à chaque partie du jeu, rendant le jeu extrêmement dur et imbattable[7].

Les développeurs de la version PC ont réutilisé l'installateur du jeu King Kong sans changer l'identifiant du programme. L'effet est de rendre l'installation du jeu impossible si King Kong est déjà installé, tout en corrompant le jeu déjà installé.

Le 1er septembre 2007 et les jours qui ont suivi, la version PC du jeu a été gratuitement distribuée par Ubisoft (mais en incluant des publicités), en téléchargement libre et gratuit, pour peu de posséder un compte Ubi.com basé aux États-Unis. Cependant, l'installation n'est plus possible depuis le 6 septembre 2007.

Versions annulées[modifier | modifier le code]

Des versions PlayStation 3 et PlayStation Portable étaient prévues mais ont été annulées.

La version PlayStation 3 du jeu n'est finalement jamais sortie alors qu'elle était belle et bien terminée et prévue à une date de sortie pour décembre 2006. La console est finalement sortie en retard - la sortie mondiale de décembre a été annulée - et Ubisoft a décidé de ne pas le commercialiser.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]