Ray Blanchard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ray Blanchard

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Ray Blanchard, en 2008.

Naissance 9 octobre 1945 (68 ans)
Hammonton, New Jersey, États-Unis
Nationalité Américano-canadien
Champs Psychologie, sexologie
Renommé pour Pédophilie, paraphilies, troubles de l'identité sexuelle, orientation sexuelle

Ray Milton Blanchard, né le 9 octobre 1945 à Hammonton dans le New Jersey, est un sexologue Américano-canadien, mieux connu pour ses études dans les domaines de la pédophilie, des troubles de l'identité sexuelle et de l'orientation sexuelle. Il a également publié ses études concernant la pédophilie et de nombreuses paraphilies, comme le travestissement et l'asphyxie auto-érotique.

Éducation et carrière[modifier | modifier le code]

Blanchard est né à Hammonton (New Jersey). Il reçoit son doctorat en philosophie à l'Université de l'Illinois en 1973. Il a contribué au trouble de l'identité sexuelle exposé dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-IV-TR)[1] et a été nommé pour participer au nouvel ouvrage du DSM-5.

Terme de teleiophilie[modifier | modifier le code]

Blanchard intronise le terme de teleiophilie qui désigne l'intérêt sexuel chez les adultes[2]. Malgré les termes qui désignent d'autres catégories d'âge, comme la pédophilie (intérêt sexuel pour les mineurs) et hébéphilie (intérêt sexuel chez les adolescents), la teleiophilie n'est pas considérée comme une paraphilie.

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Bradley SJ, Blanchard R, Coates SW, Green R, Levine SB, Meyer-Bahlburg HFL, Pauly IB, Zucker KJ (1991). Interim report of the DSM-IV Subcommittee on Gender Identity Disorders. Archives of Sexual Behavior Volume 20, Numéro 4 / Août, 1991
  2. (en) Blanchard, R., Barbaree, H. E., Bogaert, A. F., Dickey, R., Klassen, P., Kuban, M. E., et al. (2000). Fraternal birth order and sexual orientation in pedophiles. Archives of Sexual Behavior, 29, 463–478.

Liens externes[modifier | modifier le code]