Ravangla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ravangla
Plantation de thé de Temi (en), à Ravangla
Plantation de thé de Temi (en), à Ravangla
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
État ou territoire Sikkim
District district sud du Sikkim
Fuseau horaire IST
(UTC+5.30)
Géographie
Coordonnées 27° 17′ 33″ N 88° 21′ 34″ E / 27.2925, 88.359444 ()27° 17′ 33″ Nord 88° 21′ 34″ Est / 27.2925, 88.359444 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir la carte administrative d'Inde
City locator 12.svg
Ravangla

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir la carte topographique d'Inde
City locator 12.svg
Ravangla

Ravangla ou Ravongla est une petite ville touristique située à 2 000 mètres d'altitude dans le district sud du Sikkim de l'État indien du Sikkim. Il est connecté par la route de l'état aux autres villes majeures dans l'état et se situe entre Pelling et Gangtok.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Les monts Kanchenjunga, Pandim, Sinialchu et Kabru ne sont qu'une partie des sommets majeurs qui sont clairement visibles de Ravangla. Les régions hautes de Ravangla connaissent des chutes de neige pendant l'hiver.

Flore[modifier | modifier le code]

Pendant les mois d'avril-mai le lieu est entouré de nombreuses de fleurs dont des orchidées et des rhododendrons.

Faune avicole[modifier | modifier le code]

Ravangla attire de nombreux oiseaux de l'Himlaya et constitue un paradis pour les observateurs d'oiseaux. Des oiseaux comme le Gobemouche vert-de-gris, le Rougequeue à front bleu, le Tarier gris, la Grive à gorge rousse, l'Arrenga siffleur, la Mésange montagnarde et le Rhipidure à grands sourcils peuvent être facilement aperçus.

Les forêts autour de Ravangla sont peuplés d'autres espèces de la faune avicole le Garrulax, le Timaliidae, le Cuculidae et le Torquéole à collier. Le rare Tragopan satyre peut être aussi aperçu à Ravangla.

Communauté tibétaine en exil[modifier | modifier le code]

A Ravangla se trouve l'un des principaux camps de Tibétains en exil en Inde[1].

À six kilomètres de Ravangla se trouve le monastère de Ralang (en).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ramesh Chandra Dhussa, Tibet: A Nation in Exile, in Focus on Geography, American Geographical Society, vol. 52, No 2, 22 septembre 2009, pages 1-6, en part. pp. 4-5 : « Major settlements in India are at Bir, Sataun, Shimla, Dalhousie, Pandoh, Solan, Sirmaur, Kangra, McLeodganj and Dharamsala in Himachal Pradesh, Miao, Tezu, and Bomdilla in Arunachal Pradesh, Clement Town, Manduwala, and Sahastradhara near Dehra Dun in Uttarakhand, Kollegal, Bylakuppe, Mungod, and Gurupura in Karnataka, Ravangla in Sikkim, Darjeeling in West Bengal, Bhandara in Maharashtra, and Chandragiri in Orissa. The settlement at Bylakuppe in southwest Karnataka is home to several thousand Tibetan exiles, most of them engaged in farming ».

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :