Insecte ravageur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ravageur)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections « Ravageurs » redirige ici. Pour les personnages de Firefly, voir Ravageurs (Firefly).

Un insecte ravageur est un insecte nuisible pour les cultures agricoles, pour les arbres et la végétation en général.

C'est une conception anthropocentrique.
Le « ravageur » ne l'est que dans les contextes qui lui sont favorables (absence de prédateur, plante-hôte ou proie immunitairement affaiblie ou sans défense face à un nouvel « agresseur »).
Les insectes phytophages, sont naturellement présents dans l'environnement où ils se reproduisent spontanément, au gré de la dynamique de leur(s) plante-hôte. La culture de cette plante est cultivée à grande échelle, ils vont profiter de cette concentration de leur plante-hôte et voir leur population se multiplier, donc porter atteinte au bénéfice de production attendu par l'homme.

Certains insectes sont décrits comme ravageurs depuis la plus haute Antiquité (les nuages de criquets migrateurs étaient décrits comme la « 7ème plaie d'Égypte ». Cependant ces insectes étaient aussi consommés par l'Homme et par leurs prédateurs pour lesquels ils constituent ce que les biologistes nomment une « ressource alimentaire pulsée »
D'autres espèces, nouvellement introduites hors de leur aire naturelle de répartition, sont en fait des insectes exotiques importés (accidentellement ou intentionnellement). N'étant pas accompagnés de leurs prédateurs, ni de leurs parasites naturels, certaines espèces peuvent adopter dans leur nouvel environnement des comportements nouveaux, beaucoup plus agressifs pour les cultures. S'ils pullulent sur de vastes territoires, on les classe dans les espèces invasives.

Les six étapes de croissance du criquet, de la nymphe à l'adulte pourvu de ses ailes à envergure maximale.

Principales espèces[modifier | modifier le code]

Historiquement, en Europe, deux espèces d'insectes ravageurs introduits ont particulièrement marqué les esprits :

On peut également citer certains noms vernaculaires regroupant des espèces parfois fort différentes (lépidoptères, diptères, hyménoptères, ...).

ou plus précisément des espèces comme

Dégâts[modifier | modifier le code]

Les dégâts causés aux cultures par les insectes sont de natures diversifiées car dépendant de l'immunité de la plante, et propre à chaque espèce (ou sous-espèces et variants locaux. Ils peuvent être parfois très importants (et parfois plusieurs insectes peuvent y contribuer, par exemple au niveau des feuilles pour l'un et des racines pour l'autre) :

  • les dégâts directs sont la conséquence de l'alimentation des insectes, tant les adultes (imago) que les larves (chenilles, vers, etc.),
  • les dégâts indirects sont la conséquences des piqûres (transmission de virus, destruction des tissus...) et des excrétions (miellat, qui provoque la formation de fumagine...) et des réactions des plantes (formation de galles).
  • L'apparence visuelle des dégâts n'a pas toujours de lien avec leur gravité.
    /Ainsi au Canada, une défoliation totale (jusqu'à 5 années de suites) d'arbres tels que l'épinette par des insectes défoliateurs ne tuera pas l'arbre (il cesse simplement de croître), de même en Europe qu'une défoliation printanière totale du fusain par l'hyponomeute du fusain est sans conséquence pour l'arbre qui aura restauré sa feuillaison un mois plus tard, alors que quelques scolytes porteur du champignon parasite peuvent tuer un orme par la graphiose de l'orme'

Chaque espèce s'attaquent généralement à une partie précise de la plante : feuilles, tiges, bourgeons, écorce, bois, racines, fleurs, fruits, graines, à tous les stades de leur développement, y compris aux produits des récoltes entreposées.

Certains vivent sur les plantes et s'en nourrissent, d'autres vivent à l'intérieur des tissus (à l'état larvaire et/ou à l'état adulte).

Lutte contre les insectes ravageurs[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Étude de la Bio-écologie des Névroptères dans une perspective de lutte biologique par conservation par Johanna Villenave.

- Insectes ravageurs et maladies des arbres et arbustes d'Europe. Atlas complet. NAP Éditions. (http://www.napeditions.com/fr/)

Liens externes[modifier | modifier le code]