Ratmir Kholmov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ratmir Dmitrievitch Kholmov (en russe : Ратмир Дмитриевич Холмов ; Chenkoursk, 13 mai 1925 - Moscou, 18 février 2006) est un joueur d'échecs soviétique puis russe, grand maître international depuis 1960. Il fut premier du championnat d'échecs d'URSS en 1963, ex æquo avec Leonid Stein et Boris Spassky.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les parents de Kholmov étaient des gardiens de camps. En 1942, à dix-sept ans, il fut affecté comme apprenti sur un chalutier. Malade en mer, Kholmov refusa de reprendre la mer et fut interné quatre mois dans un camp. Lorsqu'il fut libéré, il reçut une formation d'opérateur de machine et fut transféré en extrême orient sur un tanker. Au retour des États-Unis, pris dans une tempête, son bateau heurta une mine japonaise et s'échoua sur les côtes japonaises et ne fut secouru que six semaines plus tard par un autre tanker soviétique. Comme il avait été en contact avec des Japonais, Kholmov perdit son autorisation de visiter d'autres pays en tant que marin. Par la suite, il ne fut pas autorisé à disputer des tournois en dehors du Bloc de l'Est[1].

Carrière aux échecs[modifier | modifier le code]

Championnats des républiques[modifier | modifier le code]

Kholmov a été plusieurs fois champion de Lituanie (en 1949, 1950, 1951, 1952, 1953, 1955, 1957, 1958, 1959, et 1960), champion du Kirghizistan en 1956, de Moldavie en 1960 et champion de Moscou en 1987. Il joua pour la Lituanie (au premier échiquier) lors du championnat d'URSS des républiques de 1955, 1958, 1960 ainsi que lors de la spartakiade des peuples d'URSS de 1959, puis pour la RSFSR en 1962, 1963. En 1967, Ratmir Kholmov s'installa à Moscou qu'il représenta lors des compétitions par équipe et où il remporta le championnat de la ville de Moscou en 1987. Il finit deuxième du tournoi de Moscou en 1991 et premier en 1997 (ex æquo avec Igor Zaïtsev et Andreï Rytchagov).

Championnats d'URSS et tournois zonaux[modifier | modifier le code]

Kholmov a participé à seize finales du championnat d'URSS entre 1948 et 1972. De décembre 1961 à 1970, il n'a manqué que l'édition de décembre 1965, et a terminé 1er-3e du Championnat d'échecs d'URSS en 1963 (3e du tournoi de départage) et 4e en 1962. Il fut 4e-5e en 1959. Il remporta la demi-finale du championnat d'URSS en 1961, en 1963 devant Leonid Stein, en 1966.

Lors du tournoi zonal à sept joueurs disputé en 1964 à Moscou, Kholmov a terminé quatrième, manquant une des trois places qualificatives pour le tournoi interzonal d'Amsterdam 1964. Lors des championnats d'URSS 1966-1967, 1969 et 1972 qui étaient des tournois zonaux, il ne finit respectivement que douzième, 7e-9e et 10e-11e et fut éliminé.

Tournois internationaux[modifier | modifier le code]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Ratmir Kholmov s'était échoué en 1943 sur les côtes japonaises et avait été en contact avec des Japonais. De ce fait, il devint suspect et ne fut pas autorisé à quitter le Bloc de l'Est avant la pérestroïka. Les seuls tournois qu'ils disputa en dehors de l'URSS furent en Yougoslavie, dans les pays de l'Est (Allemagne de l'Est, Hongrie, Roumanie, Pologne,...) et à Cuba (mémorial Capablanca). Durant sa carrière, il remporta les tournois internationaux de

En 1965, lors du mémorial Capablanca disputé à La Havane, Kholmov battit Bobby Fischer et finit invaincu du tournoi, ex æquo avec Fischer et Geller, à un demi-point du vainqueur Vassily Smyslov.

Théorie des ouvertures[modifier | modifier le code]

Kholmov a donné son nom à la variante Kholmov de la partie espagnole.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gennadi Sosonko, Smart Chip from St. Petersburg: And Other Tales of a Bygone Chess Era, New in Chess,‎ 2006 (ISBN 9056911694), p. 79-94

Liens externes[modifier | modifier le code]