Ratchet and Clank 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ratchet & Clank 3
Image illustrative de l'article Ratchet and Clank 3

Éditeur Sony Computer Entertainment
Développeur Insomniac Games

Date de sortie 17 novembre 2004 (Europe)[1]
Genre Plates-formes
Mode de jeu 1 à 4 joueurs
Jeu en ligne (8 joueurs)
Plate-forme PlayStation 2
Média DVD-ROM
Contrôle DualShock 2

Évaluation PEGI : 3+
ESRB : Teen (13+)

Ratchet and Clank 3Ratchet & Clank: Up Your Arsenal en version originale — est un jeu vidéo de plates-formes/tir objectif, développé par Insomniac Games, sorti sur PlayStation 2 en 2004. Il s'agit du troisième épisode de la série des Ratchet and Clank.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ratchet vit tranquillement avec Clank dans un appartement sur la planète Endako à Mégapolis dans la galaxie Bogon.

Clank est devenu une superstar de la télévision grâce à une série télévisée Agent Secret Clank. Ratchet, quant à lui, est ramené à un simple rôle de faire-valoir (Chauffeur Victor), et tout le monde n'a plus que le nom de Clank à la bouche. Lorsque Ratchet apprend que sa planète natale, Veldin, est attaquée par des tyrannoïdes, engagés par le Docteur Nefarious, il décide de rentrer dans sa galaxie pour sauver sa planète. Cette galaxie se nomme la Galaxie de Solana.

Seulement voilà, une seule personne a réussi à vaincre le Docteur Nefarious, et il répond au nom de Capitaine Qwark. Après avoir trahi Ratchet et Clank dans le premier épisode et été l'instigateur de la menace protoanimale à cause de sa deuxième trahison, il a encore perdu la mémoire et se terre sur Florana, une planète forestière. Ratchet décide donc d'aller le récupérer.

Après l'avoir emmené au Phénix, le plus grand vaisseau galactique, le Capitaine Sasha, la fille du Président Galactique, les accueille. Mais malheureusement, le Président se fait attaquer sur sa planète par ce même Docteur Nefarious. Et un plan machiavélique se cache derrière tout cela… Il se révèle plus tard dans le jeu que le Capitaine Qwark a vaincu Nefarious sur Kerwan, mais Lawrence, son serviteur le répare. C'est alors qu'il décide de prendre sa revanche avec une arme, ou de cette taille-là, une machine permettant de transformer toute vie organique en robot...

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Cet épisode change beaucoup du second, parce qu'il contient une nouveauté : le mode multijoueur. Mais en attendant, le mode solo est plutôt similaire aux précédents épisodes : un scénario peu original mais drôle, des niveaux linéaires mais beaux, et quelques passages de gadgets. L'action y est toujours plus forte, surtout grâce aux 20 armes qu'on peut avoir (24 dans le second épisode) et qu'on peut évoluer jusqu'à 8 fois dans le jeu (5 fois avant le mode défi). Du côté des armes, peu de nouveautés, on retrouve la mitraillette plasma, le pistolet bombardeur, le lance-roquettes, le lanceur de bombes, et deux-trois nouveautés comme le Fissurateur qui envoie les ennemis dans un trou noir. Le système de jeu est lui aussi semblable, mais on trouve un nouvel élément : les missions en coopération avec des robots. Elles se déroulent sur des cartes ouvertes, et le but de ces missions est par exemple d'activer tous les nœuds ou tout détruire avec un véhicule. À propos de véhicules, deux sont disponibles : le Turboglisseur, sorte de tank rapide sur roues avec deux canons mitrailleurs, et l'Hovership, un véhicule volant très puissant. Le mode solo est cependant très court, et on ne tarde pas à en faire le tour, même si les points de compétences, les boulons secrets à trouver, et les cristaux à récupérer sont toujours là, on ressort du mode solo rapidement. Cet épisode propose un mode multijoueur jouable jusqu'à 4 en mode hors ligne et jusqu'à 8 en ligne, il permet de disputer des parties sur une dizaine de cartes de différentes tailles. Trois modes de jeu sont disponibles, le mode Siège, où il faut détruire le générateur de la base de l'adversaire, le Combat à Mort, où le but est de faire le plus de morts possibles, et le mode Capture du Drapeau, où le but est de prendre le drapeau de l'adversaire et de le ramener à sa base.

Niveaux[modifier | modifier le code]

Dans le jeu, on croise des planètes de Ratchet and Clank car nous évoluons dans la même galaxie : Solana. On retrouve donc pas mal de planètes connues mais dans des autres secteurs (Aridia, Rilgar, Kerwan, entre autres). Certains niveaux ont le mérite d'innover comme Obani, Draco ou Daxx. Sur certaines planètes, on retrouve les éternels combats d'hovership nous permettant de gagner des boulons.

Démo[modifier | modifier le code]

Le jeu contient également une démo jouable de Sly 2. Pour pouvoir y jouer, il suffit d'appuyer en même temps sur la touche L1, L2, R1 et R2 pendant l'écran titre.

Accueil[modifier | modifier le code]

Le jeu ne perd pas de sa valeur comparé aux deux premiers épisodes.

  • Game Rankings : 91,4 %
  • Jeuxvideo.com : 16/20
  • Playfrance : 9/10
  • Gamekult : 7/10
  • Consoles + : 18/20
  • Joypad : 7/10
  • Jeux Vidéo Magazine : 17/20
  • PSM2 : 17/20
  • Famitsu : 31/40
  • Gamespot.com : 8,7/10
  • IGN.com : 9,6/10

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. SCEE Press office, consulté le 5 mai 2008.