Ratas, ratones, rateros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ratas, ratones, rateros est un film équatorien réalisé par Sebastián Cordero, sorti en 1999.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire se passe entre Quito et Guayaquil, les deux plus grandes villes d'Equateur. Salvador (Marco Bustos) est un lycéen qui vit avec son père (Antonio Ordoñez) dans un quartier populaire de la capitale. Peu motivé par l'école, il est en conflit permanent avec son père. Arrive un jour Angel (Carlos Valencia), un cousin drôle, mais à la mauvaise réputation. Tous deux accumulent les petits coups et vont jusqu'à Guayaquil revendre une voiture volée. Là-bas, Angel est rattrapé par ses vieux démons: quelques jours auparavant, il a tué l'un de ses créanciers... Pris de panique ils décident de remonter tous les deux à Quito, où ils pensent faire fortune. Ils fréquentent alors Carolina (Irina Lopez), la riche cousine de Salvador, chez qui ils vont trouver les moyens de faire fortune. Lassé des risques et des coups tordus, Salvador s'éloigne d'Angel et cherche l'amour dans les yeux de Mayra (Cristina Davila) et tente de se réconcilier avec son père...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Ratas, ratones, rateros
  • Réalisation et scénario : Sebastián Cordero
  • Musique : Sergio Sacoto-Arias
  • Production : Cabezahuaca producciones independientes
  • Pays : Drapeau de l'Équateur Équateur
  • Durée : 107 minutes
  • Date de sortie : 1999

Distribution[modifier | modifier le code]

Nominations et récompenses[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]