Rassemblement démocratique et social européen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rassemblement démocratique
et social européen
Image illustrative de l'article Rassemblement démocratique et social européen
Chambre Sénat
Ancien(s) nom(s) Gauche démocratique
Rassemblement démocratique européen
Partis membres Parti radical de gauche
Mouvement unitaire progressiste
Parti socialiste
Divers gauche
Union pour un mouvement populaire
Président Jacques Mézard
Sénateur du Cantal
Représentation
13 / 348
Site Web www.rdse-senat.fr

Le groupe du Rassemblement démocratique et social européen (RDSE) est né en 1892, sous le nom de Gauche démocratique. Plus ancien groupe parlementaire français, il regroupe actuellement 13 sénateurs, respectivement membres du Parti radical de gauche (6), du PS (2), deux sénateurs DVG, de l'UMP (1), du Mouvement unitaire progressiste (1), ainsi que du Rassemblement Responsabilité Réussite (1). Son président actuel est Jacques Mézard (PRG).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le groupe du RDSE a pris, en octobre 1995, la succession du Rassemblement démocratique européen (RDE), nouvelle dénomination de la Gauche démocratique donnée en 1989. En dépit de son nom, le groupe a alors déjà des personnalités politiques de droite de premier plan, comme l'ancien ministre Jean François-Poncet ou Étienne Dailly. Il a également compté des personnalités du centre-gauche dissidentes ou en marge des grands partis, comme l'ancien maire de Marseille Robert Vigouroux.

Le RDSE constitue aujourd'hui une exception dans un paysage politique de plus en plus marqué par un clivage bipartitique. Son positionnement charnière rend difficile son classement au sein de la majorité ou de l'opposition. De fait, il est caractérisé par la liberté de vote de chaque sénateur, qui remplace la discipline de groupe qui prévaut souvent dans les groupes parlementaires[1].

En décembre 2002, la création d'un groupe UMP au Sénat a encore accru le phénomène bipartitique à la Haute assemblée, d'autant que ce groupe a possédé la majorité absolue jusqu'en 2004 ; cette évolution a affaibli le RDSE.

À la suite du renouvellement sénatorial du 25 septembre 2011, le RDSE compte 17 sénateurs. Aymeri de Montesquiou et Jean Marie Bockel rejoignent le groupe Union centriste et républicaine.

À la suite du renouvellement de septembre 2014, le RDSE compte 13 sénateurs. Robert Navarro rejoint le RASNAG.

Composition du RDSE avant les Sénatoriales de 2014[modifier | modifier le code]

Après les Sénatoriales de 2014[modifier | modifier le code]

Présidents du groupe[modifier | modifier le code]

(Jusqu'en 1989, voir Gauche démocratique)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]