Raspoutitsa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Raspoutitsa durant l'offensive allemande de 1941 (opération Barbarossa)

La raspoutitsa (en russe : распу́тица, mot à mot « saison des mauvaises routes ») désigne en Russie, Ukraine et Biélorussie la période de l'année durant laquelle, du fait de la fonte des neiges (au printemps) ou des pluies d'automne, une grande partie des terrains plats se transforment sous l'action de l'eau en mer de boue. Le phénomène affecte particulièrement les routes lorsqu'elles ne sont pas asphaltées.

Histoire[modifier | modifier le code]

La raspoutitsa a joué un rôle crucial durant les différentes guerres en Russie, notamment lors de la Seconde Guerre mondiale où le Blitzkrieg fut quasiment stoppée par la boue en l'absence d'un réseau routier pavé, rendant les chars les plus puissants inutilisables[1]. Un des véhicules les plus appréciés était alors la moto chenillée.

Références[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. voir Paul Carell 1970, p. 5-6

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Carell (trad. Raymond C. Albeck, ill. cartes de jean Thier), La bataille de Koursk : mars-septembre 1943 [« Verbrannte Erde »], Paris, J’ai lu, coll. « J’ai lu leur aventure » (no A227),‎ 1970, poche, 320 p.

Lien externe[modifier | modifier le code]