Raphaël Colson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Colson.

Raphaël Colson est un écrivain et essayiste français de science-fiction, neveu de l'auteur Pierre Marlson et de l'essayiste anarchiste Daniel Colson. Il a été le gérant de la maison d'édition Les moutons électriques de 2007 à 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir étudié à l'école des Beaux Arts de Lyon, il participe en 1997 à la création du collectif Kritikator, dont les activités iront de la publication d'un éphémère fanzine à l'organisation de soirées thématiques au cinéma Opéra (une salle lyonnaise). Jusqu'en 2000, il rédige trois fascicules consacrés à l'idéologie dans le cinéma américain (années 1970, 1980, 1990). Puis, ayant publié quelques articles et une nouvelle, il collabore avec André-François Ruaud à des essais sur la science-fiction.

Au sein de la maison d'édition Les moutons électriques, il a publié trois essais (sur le zombie, le rétro-futurisme et le steampunk), ainsi qu'une monographie abordant l'œuvre du cinéaste Hayao Miyazaki.

Depuis 2014, il codirige un projet transmédia consacré à l'étude de la fiction post-apocalyptique (nom de code provisoire : le post-apo, miroir du temps qui passe).

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Lupina satanica, dans "Passés recomposés", anthologie, Nestiveqnen, 2003.

Traductions[modifier | modifier le code]