Raphaël Basch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Basch.

Raphaël Basch

Naissance 1813
Prague
Empire austro-hongrois
Décès donnée inconnue
France
Profession
Activité principale
Famille
Fanny Weisz-Weber (épouse)
Victor Basch (fils)
Hélène Basch (belle-fille)

Raphaël Basch, né à Prague — alors dans l'Empire austro-hongrois — en 1813 et mort en année inconnue, est un écrivain, homme politique et journaliste français.

Il est le père de Victor Basch, né en 1863 à Budapest.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lors du Printemps des peuples, Il prend une part active à l'insurrection viennoise d'octobre 1848. Il occupe ensuite un certain nombre de postes d'importance à Vienne et à Berlin.

À partir de 1875, il est correspondant de presse à Paris, pour le compte de différents journaux germanophones.

Fanny Françoise Weissweiler, son épouse et la mère de Victor, se suicide[1] en 1876, au cours d'une crise de neurasthénie.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Deutschland, Oesterreich, und Europa ;
  • Oesterreich und das Nationalitätenrecht, Stuttgart, 1870 ;

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Raphael Basch » (voir la liste des auteurs)