Raoul de Bourges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Raoul, Rodolphe, Turenne et Bourges.

Raoul de Bourges ou Rodolphe de Bourges[1] (mort en 866) fut un archevêque de Bourges de 841 à 866. C'est un saint catholique fêté le 21 juin[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était le fils de Raoul, comte de Quercy et seigneur de Turenne (Corrèze) et de son épouse Aiga. En 823, il fut remis comme oblat pour ces parents afin qu'il devienne clerc. Peut-être devint-il moine au monastère de Solignac.

Devenu abbé peut-être de Solignac, il devint archevêque de Bourges en 841 avec l'accord de Charles le Chauve dont il était un des fidèles. Il fut aussi abbé de Saint-Médard de Soissons.

En 843 il transféra les reliques de Sainte Perpétue de Rome à l'abbaye de Dèvres (ou Deuvre), à Saint-Georges-sur-la-Prée. En 846, il aurait aussi transféré les reliques de Saint Satur, compagnons de Felicité et de Perpétue, martyrisés à Carthage en 203, à Château Gordon, qui prit le nom de Saint Satur (Cher).

En 845, il participa aux négociations entre Charles le Chauve et Pépin II d'Aquitaine qui eurent lieu à Saint-Benoît-sur-Loire. Il devint par la suite abbé de ce monastère jusqu'en 859. Avant cette date, il fonda le monastère de Beaulieu-sur-Dordogne sur un bien héréditaire. il y installa des moines venus de Solignac; à charge de prier pour le repos de l'âme de son père Raoul.

Il s'employa à réformer tous les abus qu'il avait constatés dans son diocèse. Pour faire connaître à son clergé des anciens canons dont l'observance était devenue très approximative, il rédigea l' Instruction pastorale. Ce recueil servit jusqu'au XXe siècle à la formation du clergé.

Sources et références[modifier | modifier le code]

  • Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Raoul de Bourges » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)
  • Pierre Flandin-Blety, "Les statuts (c. 861) de l'archevêque Raoul de Bourges et le bon "prêtre"" dans Foi chrétienne et églises dans la société politique de l'Occident du Haut Moyen Âge (IV-XIIe siècle), Limoges, PULIM, 2004, (ISBN 978-2-84287-299-1), p. 61-104