Randall Jarrell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jarrell.

Randall Jarrell (6 mai 191415 octobre 1965), est un poète, écrivain et critique des États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Nashville (Tennessee), Randall Jarrell fait ses études à l'université Vanderbilt. Il y rencontre le groupe de poètes des "Fugitives". C'est à l'université de Kenyon College dans l'Ohio, qu'il soutient une thèse sur la poésie d'Alfred Edward Housman, et partage la chambre de Robert Lowell. Il enseigne dans plusieurs universités la dernière étant l'Université de Caroline du Nord à Chapel Hill.

Il publie Blood from a Stranger, son premier recueil de poèmes, en 1942. La même année, il est incorporé dans l'armée de l'air américaine, où il travailla à la tour de contrôle. Son expérience militaire marque ses recueils suivants, Little Friend, Little Friend (1945) et Losses (1948), qui témoignent des peurs et des conflits intérieurs des soldats. Il publie aussi un roman satirique, Pictures from an Institution, en 1954, sur l'enseignement à l'université.

Encouragé par Edmund Wilson, il publie des critiques littéraire dans The New Republic. Il contribue ainsi à imposer les œuvres de Robert Lowell, Elizabeth Bishop, et William Carlos Williams. Il portait également beaucoup d'admiration envers Walt Whitman, Marianne Moore, Wallace Stevens, qui l'ont influencé. Il a été consultant en poésie pour la Bibliothèque du Congrès entre 1956 et 1958.

C'est en 1960 qu'il acquiert la notoriété en tant que poète, lorsque son recueil The Woman at the Washington Zoo reçoit le National Book Award. Il écrit aussi des livres pour enfants : The Gingerbread Rabbit, The Bat-Poet (1964) et The Animal Family (1965).

Il meurt heurté par une voiture alors qu'il marchait le long de la route à la tombée de la nuit à Chapel Hill. Sa mort fut considérée comme due à un accident, mais Randall Jarrell souffrait de dépression et avait déjà fait une tentative de suicide, comme le rappelle William Styron dans Face aux ténèbres.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Poetry and the Age, NY, Knopf, 1953. Anthologie d'autres poètes.
  • A Sad Heart at the Supermarket; essays & fables, NY, Atheneum, 1962.
  • The Bat-Poet, illustré par Maurice Sendak, NY, Macmillan, 1964. La Chauve-souris poète, L'École des loisirs.
  • The Gingerbread Rabbit, illustré par Garth Williams, 1964. Le Lapin de pain d'épices, Nathan arc en poche.
  • The Lost World, NY Macmillan, 1965.
  • The Animal Family, orné par Maurice Sendak, NY, Pantheon Books, 1965. Des animaux pour toute famille, L'École des loisirs.
  • The Third Book of criticism, NY, Farrar, Straus & Giroux, 1969.
  • The Complete Poems, NY, Farrar, Strauss & Giroux, 1969.
  • Kipling, Auden & Co.: essays and reviews, 1935-1964, NY, Farrar, Straus and Giroux, 1980.
  • Randall Jarrell's Letters: an autobiographical and literary selection, édité par Mary Jarrell ; avec Stuart Wright, Boston, Houghton Mifflin, 1985.

Liens externes[modifier | modifier le code]