Rana dybowskii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rana dybowskii

Description de cette image, également commentée ci-après

Rana dybowskii

Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Super-ordre Salientia
Ordre Anura
Sous-ordre Neobatrachia
Famille Ranidae
Genre Rana

Nom binominal

Rana dybowskii
Günther, 1876

Synonymes

  • Rana semiplicata Nikolsky, 1918
  • Rana zografi Terentjev, 1922
  • Rana chensinensis changbaishanensis Wei & Chen, 1990

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Rana dybowskii est une espèce d'amphibiens de la famille des Ranidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre[1] :

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Ce nom décrit, semble-t-il, improprement plusieurs espèces. Et de nombreuses espèces ont pu avoir été confondues avec Rana dybowskii.

Les marqueurs moléculaires étudiés chez cet animal laisseraient penser que les espèces coréennes et de l'est de la Russie seraient deux espèces différentes[2]. De même en Corée du Sud, ce nom pourrait en fait cacher au moins deux espèces différentes[3], dont l'une serait Rana huanrenensis (identifiée en 2000[4]).

Utilisation comme animal de laboratoire[modifier | modifier le code]

Cette grenouille est utilisée comme animal de laboratoire.

Test de développement en impesanteur : Le développement de la larve de cette grenouille et de celle de Xenopus laevis en impesanteur simulée a montré que son embryogenèse était sensible au champ de gravité terrestre. En impesanteur simulée, l'embryon se développe différemment[5].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce est nommée en l'honneur de Benedykt Dybowski[6].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Günther, 1876 : Description of a new frog from north-eastern Asia. Annals and Magazine of Natural History, sér. 4, vol. 17, p. 387 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Amphibian Species of the World, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Matsui, Tanaka-Ueno, Paik, Yang & Takenaka, 1998 : Phylogenetic relationships among local populations of Rana dybowskii assessed by mitochondrial cytochrome b gene sequences. Japanese Journal of Herpetology, vol. 17, p. 145-151.
  3. Lee, Yang & Lee, 2000 : Genetic differentiation among the mitochondrial ND2 gene and tRNA(Trp) gene sequences of genus Rana (Anura) in Korea. Korean Journal of Biological Sciences, vol. 4, p. 31-37.
  4. Yang, Kim, Min, Suh, Kang, Matsui & Fei, 2000 : First record of a brown frog Rana huanrenensis (family Ranidae) from Korea. Korean Journal of Biological Sciences, vol. 4, p. 45-50.
  5. Neff, Yokota, Hae Moon Chung, Wakahara & Malacinski, 1993 : Early amphibian (anuran) morphogenesis is sensitive to novel gravitational fields. Developmental biology, vol. 155, no 1, p. 270-274.
  6. Günther, 1876 : Description of a new frog from north-eastern Asia. Annals and Magazine of Natural History, sér. 4, vol. 17, p. 387 (texte intégral).