Lithobates clamitans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Rana clamitans)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour la Grenouille verte d'Europe, voir Rana kl. esculenta.

Grenouille verte

Description de cette image, également commentée ci-après

Lithobates clamitans

Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Super-ordre Salientia
Ordre Anura
Sous-ordre Neobatrachia
Famille Ranidae
Genre Lithobates

Nom binominal

Lithobates clamitans
(Latreille, 1801)

Synonymes

  • Rana clamitans Latreille, 1801
  • Rana melanota Rafinesque, 1820
  • Rana fontinalis LeConte, 1825
  • Rana flaviviridis Harlan, 1826
  • Rana horiconensis Holbrook, 1838
  • Rana nigricans Agassiz, 1850

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

La Grenouille verte[1], Lithobates clamitans, est une espèce d'amphibiens de la famille des Ranidae[2]. Cette grenouille d'Amérique du Nord porte le même nom vernaculaire qu'une espèce eurasienne : Rana kl. esculenta.

Distribution[modifier | modifier le code]

Distribution

Cette espèce se rencontre :

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Sous-espèces selon Frost, McDiarmid & Mendelson, 2008[3] :

  • Lithobates clamitans clamitans (Latreille, 1801)
  • Lithobates clamitans melanota (Rafinesque, 1820)

Description[modifier | modifier le code]

Accouplement. Observer la taille des tympans.

La grenouille verte mesure de 50 à 100 mm. Sa coloration varie du bronze au vert clair et il arrive que certains individus soient même bleus (toutefois cela reste rarissime). Le mâle présente un tympan large et bien visible et une gorge de couleur jaune. La femelle a la gorge blanche et un tympan plus petit.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Elles se reproduisent dans les points d'eau douce semi-permanents ou permanents. Le mâle appelle la femelle et défend son territoire. Le cri d'appel sonne comme un banjo à cordes pincées, habituellement une seule note, mais parfois répétée.

La saison de reproduction va d'avril à août.

L'accouplement utilise l'amplexus, où le mâle agrippe la femelle avec ses pattes antérieures derrière les pattes antérieures de la femelle. La femelle libère ses œufs et le mâle libère en même temps ses spermatozoïdes qui nagent vers la masse d'œufs. La fécondation a lieu dans l'eau. Une ponte donne de 1 000 à 7 000 œufs, qui peuvent aller se fixer sur la végétation immergée.

Les têtards sont vert olive avec le dessous blanc crème irisé. La métamorphose peut se produire au cours de la saison de reproduction ou les têtards peuvent hiverner et se métamorphoser l'été suivant. Les mâles deviennent sexuellement matures à un an, les femelles vers deux ou trois ans.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Elle se nourrit de tous les animaux qui peuvent rentrer dans sa bouche : insectes, araignées, poissons, écrevisses, crevettes, grenouilles, têtards, petits serpents, oiseaux, escargots.

Les têtards broutent les algues et autres plantes aquatiques.

Conservation[modifier | modifier le code]

On la rencontre en abondance partout où elle est présente. Elle est protégée par la loi dans certains États.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Rafinesque, 1820 : III Class. Erpetia. The reptiles. Annals of Nature, or, Annual Synopsis of New Genera and Species of Animals, Plants, etc. Discovered in North America. Lexington, Kentucky, vol. 1, p. 4-6 (texte intégral).
  • Sonnini de Manoncourt & Latreille, 1801 : Histoire naturelle des reptiles : avec figures dessinées d’après nature, vol. 2, p. 1–332 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Grenouille verte », sur Faune vertébrée du Québec (consulté le 25 juin 2010)
  2. Amphibian Species of the World, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  3. Frost, McDiarmid & Mendelson, 2008 : Anura: Frogs. in Crother, 2008 : Scientific and Standard English Names of Amphibians and Reptiles of North America North of Mexico, With Comments Regarding Confidence in Our Understanding. Herpetological Circular, no 37, p. 2-12.