Ramzi Bin al-Shibh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ramzi bin alshibh

Ramzi Bin al-Shibh (né le 1er mai 1972 à Ghayl Ba Wazir (en) au Yémen) était un des trésoriers d'Al-Qaïda, en particulier pour le financement des attentats du 11 septembre 2001. Il est considéré comme terroriste islamiste par le gouvernement américain.

Il est arrêté à Karachi au Pakistan en 2002 et fait partie de la trentaine de « détenus fantômes » que la CIA maintient au secret dans son réseau de prisons secrètes hors des États-Unis, afin de les soustraire au système judiciaire américain.

Lors du procès de Zacarias Moussaoui, une déposition « reconstituée » à partir de ses interrogatoires, est lue à l'audience. Il y révèle qu'il avait financé les formations du terroriste : 35 000 dollars en février 2001 et une rallonge de 14 000 dollars en août. Cependant, il déclare qu'il le trouvait trop « instable » et qu'il aurait annulé l'opération du « 11 Septembre » s'il avait eu vent de son arrestation[1].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]