Ramsey Lewis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lewis.

Ramsey Lewis

Description de l'image  Ramsey Lewis.jpg.
Informations générales
Nom Ramsey Emmanuel Lewis, Jr.
Naissance
Chicago, Illinois, États-Unis
Genre musical jazz, soul jazz, jazz-pop, jazz-funk
Instruments Piano, clavier
Années actives Années 50 à 70
Labels Argo Records

Ramsey Emmanuel Lewis, Jr. (né à Chicago, Illinois le 27 mai 1935) est un pianiste et claviériste américain de jazz, de soul jazz.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ramsey prend ses premiers cours de piano dès l'âge de quatre ans. Ses références sont Bach, Beethoven, Haydn, il connaît peu le jazz si ce n'est quelques disques qu'écoute son père. Mais ça va changer. Wallace Burton, avec lequel il joue dans une église, l'initie au jazz. C'est le début d'une nouvelle expérience avec un groupe de sept musiciens, The Cleffs. La guerre de Corée appelle plusieurs d'entre eux ; restent Ramsey au piano, El Dee Young à la contrebasse et Red Holt à la batterie.

C'est ainsi que se forme le Ramsey Lewis Trio qui, après avoir écumé quelques clubs de Chicago, sort son premier album, Ramsey Lewis and the Gentlemen of Swing en 1958. Au début section rythmique pour un répertoire entièrement jazz, le succès national de The In Crowd, en 1965, convainc les trois membres du groupe de s'orienter vers un registre plus pop. Plusieurs reprises (Hang On Sloopy, The 'In' Crowd, A Hard Day's Night) et quelques compositions originales (Wade in the Water) jouées dans un registre jazzy confèrent au trio une renommée nationale.

En 1966, Young et Holt partent et fondent Young-Holt Trio puis Young-Holt Unlimited, et sont remplacés par Cleveland Eaton à la basse, et Maurice White (plus tard fondateur de Earth, Wind and Fire) à la batterie. En 1970, White est remplacé par Maurice Jennings. À la fin des années 1970, un claviériste complète souvent la composition du groupe. Depuis, Ramsey Lewis n'a cessé d'enregistrer des albums (une soixantaine) et de se produire en concert. Il anime également des programmes radio à Chicago et ailleurs aux États-Unis. Il a fondé également en 1995 un groupe de smooth jazz, Urban Knights.

Prix et décorations[modifier | modifier le code]

3 Grammy Awards :

  • The In Crowd (album), 1965
  • Hold It Right There (morceau), 1966
  • Hang On Sloopy (morceau), 1973

7 disques d'or :

  • The In Crowd (album et single), 1965
  • Wade In The Water (album et single), 1966
  • Hang On Sloopy (single), 1966
  • The Sound of Christmas (album), 1968
  • Sun Goddess (album), 1976

Lien externe[modifier | modifier le code]