Rampjaar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le rampjaar (en français, année désastreuse) fait référence à 1672, l'année de tous les désastres pour les Provinces-Unies. Dirigées par le Grand-pensionnaire de Hollande, Jean de Witt, la république doit faire face à l'attaque concertée de la France, de l'Angleterre, de l'évêché de Münster (Westphalie) et de Cologne. Un dicton néerlandais décrit bien l'apathie générale dans la république « reddeloos, radeloos, redeloos » (« sans salut, sans espoir, sans tête»).

Voir aussi[modifier | modifier le code]