Rama (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rama.
Rama
Éditeur Sierra On-Line
Développeur Dynamix
Concepteur Gentry Lee
Musique Charles Barth

Date de sortie Drapeau des États-Unis 1996
Version 1
Genre Aventure
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme
Ordinateur(s)
Console(s)
Média 3 CD-ROM[1]
Langue Anglais, français
Contrôle Souris

Moteur Sierra's Creative Interpreter (en) (SCI)

Rama est un jeu vidéo d'aventure développé par Dynamix, puis édité en 1996 par Sierra On-Line pour PC (DOS, Windows 95), Macintosh et PlayStation. Le joueur incarne un personnage chargé d'explorer un vaisseau spatial extraterrestre.

Le monde et les personnages sont inspirés du roman Rendez-vous avec Rama (écrit par Arthur C. Clarke) et de ses suites Rama II, Les Jardins de Rama (en), et Rama révélé (en) (trois livres écrits par Arthur C. Clarke et Gentry Lee ; ce sont d'ailleurs les seuls volumes mentionnés dans le jeu). En 1984, Telarium (en) avait déjà édité un jeu d'aventure textuelle basé sur cet univers : Rendezvous with Rama (en)[2].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au XXIIe siècle, un vaisseau spatial gigantesque arrive dans le Système solaire ; d'abord pris pour un astéroïde[3], il reçoit le nom de Rama. Finissant par comprendre qu'il s'agit d'un énorme objet extraterrestre en forme de cylindre, l'Agence spatiale internationale envoie douze astronautes à bord de l'appareil ; malheureusement, l'officier Valeriy Borzov meurt. Le remplaçant qui lui succède comprend, dès son arrivée sur Rama, que certains membres de l'équipe ont des objectifs secrets.

Les choses se gâtent particulièrement quand la trajectoire de Rama change brusquement et que le vaisseau se met à foncer droit sur la Terre. Quelques personnes de l'équipe d'exploration décident alors de tout faire exploser en amorçant des bombes nucléaires qu'ils ont discrètement installées. Il n'y a plus que quelques heures pour éviter la catastrophe...

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu, constitué de séries d'images fixes et de scènes en incrustation vidéo, se contrôle à la souris : le curseur se transforme en flèche quand un mouvement est possible, et se transforme en main quand le joueur peut interagir avec un élément du décor. Un objet devient rouge quand il peut être utilisé directement ou combiné à un autre objet.

Le joueur dispose d'une boussole, qui lui indique le nord et les directions vers lesquelles il peut se déplacer ; sur son ordinateur attaché au poignet, il peut également consulter une carte sommaire du lieu visité. Dans la première partie du jeu se déroulant dans un territoire appelé la « Plaine centrale », une carte radar permet au joueur de voyager rapidement d'une zone à l'autre.

Il n'y a aucun dialogue : les communications s'effectuent soit grâce à des « vidéomails » envoyés et reçus au moyen d'un ordinateur, soit par des scènes cinématiques où le joueur écoute un personnage ou observe quelque chose ; lorsque le joueur meurt, un petit message d'Arthur C. Clarke commente l'évènement et, parfois, donne un indice pour éviter de refaire l'erreur fatale.

Distribution[modifier | modifier le code]

Vue d'artiste de l'intérieur de Rama.
Vue d'artiste de l'intérieur de Rama.

Les personnages du jeu sont ceux du roman Rama II[4].

  • Arthur C. Clarke : lui-même
  • Robert Nadir : David Brown (chef de mission)
  • Amy Hunter (en) : Nicole des Jardins (responsable médicale)
  • Tiffany Helm : Francesca Sabatini (journaliste)
  • Sean G. Griffin : Otto Heilman (responsable sécurité)
  • Jim Ishida : Shigeru Takagishi (biochimiste)
  • Stephan Weyte : Richard Wakefield (ingénieur système)
  • Robert E. Henry : Michael O'Toole (responsable des codes d'accès)
  • Donald L. Willis : Reggie Wilson (journaliste)
  • Sharon A. Mann : Irina Turgenyev (cosmonaute)
  • Kevin Donovan : Puck (petit androïde)
  • Edward F. D'Arms : Falstaff (petit androïde)

En version originale, la narration est assurée par Stephan Weyte.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le jeu tient sur les deux premiers CD-ROM, le troisième contenant des vidéos (notamment des interviews avec Gentry Lee et Arthur C. Clarke, et des interviews fictives avec les personnages du jeu qui s'expriment avant leur départ pour Rama).
  2. (en) Rendezvous with Rama sur MobyGames
  3. Le prologue du jeu parle de comète (du moins en version française).
  4. Janos Tabori et Hiro Yamanaka ne sont que mentionnés par les autres personnages ; le joueur ne les rencontre jamais personnellement.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]