Ramón Puerta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Puerta.
Federico Ramón Puerta

Federico Ramón Puerta (né le 9 septembre 1951 à Misiones en Argentine), est un homme politique argentin péroniste. Alors membre du Parti justicialiste, il fut gouverneur de la province de Misiones entre 1991 et 1999. Élu sénateur national par son parti en 1999, il fut chargé du pouvoir exécutif national (fonctions présidentielles) en décembre 2001, après la démission de Fernando de la Rúa.

Étant donnée la démission du vice-président Carlos Álvarez, le 8 octobre 2000, et en vertu de loi d'acéphalie du pouvoir exécutif, la succession présidentielle échut au président provisoire du Sénat, charge qu'exerçait Puerta. En accord avec l'article 2º de la Loi 20.972 —d' acéphalie— il eut mandat de convoquer dans les 48 heures l'Assemblée Législative pour élire le fonctionnaire public qui devrait occuper la présidence jusqu'à l'élection d'un nouveau président —ceci en accord avec l'article 88 de la Constitution —. Réunie le 23 décembre 2001, l'Assemblée Législative élu Adolfo Rodríguez Saá pour cette charge. Peu après, Puerta démissionna de la présidence du Sénat pour motif de santé.

Son titre officiel durant la courte période où il fut chef d'état fut Presidente provisional del Honorable Senado de la Nación en ejercicio del Poder Ejecutivo, soit Président provisoire de l'Honorable Sénat de la Nation en exercice du Pouvoir Exécutif.

En 2007, il quitta le Parti justicialiste et le Front pour la victoire qui appuyait Cristina Fernandez de Kirchner pour rejoindre le Frente Justicia, Unión y Libertad, qui regroupe des péronistes de droite.