Ralph Rumney

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ralph Rumney est un peintre britannique, né à Newcastle upon Tyne le 5 juin 1934 et mort le 6 mars 2002 à Manosque.

Il épousa en 1957, Pegeen Vail, fille de la collectionneuse Peggy Guggenheim et artiste, dont il eut un fils, Sandro Rumney, né en 1958 à Venise, et quatre petits-enfants, nés du mariage de ce dernier avec Laurence Tacou : Sindbad Rumney, né en 1987, Paloma Rumney, née en 1991, décédée la même année, Lancelot Rumney, né en 1992, et Santiago Rumney, né en 1992.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1957, Rumney fonda et fut l'unique membre du Comité psychogéographique de Londres, qui fut dissous à la création de l'Internationale situationniste avec Giuseppe Pinot-Gallizio, Piero Simondo, Elena Verrone, Walter Olmo, Michèle Bernstein, Asger Jorn et Guy Debord dans le village italien de Cosio di Arroscia le 28 juillet 1957.

Huit mois plus tard, en mars 1958, Rumney dut quitter l'IS pour n'avoir pas, comme il s'y était engagé, rédigé un rapport psychogéographique sur Venise.

Rumney fut objecteur de conscience toute sa vie, et un nomade pour la plus grande partie de celle-ci. Il était décrit comme un « reclus » et une « putain des média »[réf. nécessaire]. Il voyait son existence comme une aventure permanente et une expérience sans fin. Il oscillait, comme l'écrit son ami Guy Atkins, « entre pénurie et une opulence presque absurde. Un jour il occupait une chambre misérable dans Neal Street à Londres, dans une maison partagée par les gens sans le sou. Le lendemain, on pouvait le rencontrer au Harry's Bar à Venise, ou à l'inauguration d'une exposition sur Max Ernst à Paris. Il semblait accepter la pauvreté avec plus d'équanimité que la richesse ».

Ralph Rumney mourut d'un cancer chez lui à Manosque, Provence, le 6 mars 2002 à l'âge de 67 ans.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The Consul, Verso, 2002, traduit de l'édition française Le Consul, Allia, 1999 (ISBN 1859843956)
  • Un livre sur sa vie : The Map Is Not The Territory, Manchester University Press, 2001 (ISBN 0719059518)
  • Le numéro 22 de la revue britannique Vague publia un long entretien avec lui.

Liens externes[modifier | modifier le code]