Ralph Linton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anthropologue américain (1893-1953) formé par Franz Boas, Ralph Linton a enseigné l'anthropologie à l'université Columbia puis à Yale et a mené des enquêtes ethnologiques dans les îles Marquises, à Madagascar, chez les Indiens comanches en Oklahoma.

Dans son ouvrage "De l'homme"(1936), il présente la culture comme un héritage social transmis à l'enfant et qui a pour fonction d'adapter l'individu à la société et celle-ci à son environnement. Il existe au sein d'une culture tout un répertoire de "rôles" qui définissent comment l'individu doit se comporter en société.

C'est dans "Le Fondement culturel de la personnalité" (1945) qu'il définit la notion de "personnalité de base"(basic personality), qu'il nommera plus tard "personnalité modale". R.Linton fut, avec Abram Kardiner (1891-1981), Ruth Benedict (1887-1948) et Margaret Mead (1901-1978), l'un des représentants du mouvement culturaliste "Culture et personnalité".

Ouvrages principaux[modifier | modifier le code]

  • "Archaeology of the Marquesas Islands". Bernice P. Bishop Museum Bull. 23 (1925).
  • De l'homme (en anglais : The Study of Man) (1936)
  • The Cultural Background of Personality, New-York, D. Appleton, (1945)
  • Le Fondement culturel de la personnalité, Paris : Dunod, 1977 ; traduction de The Cultural Background of Personality.
  • The Tree of Culture (1955).