Ralph Earl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Earl.

Ralph Earl

Nom de naissance Ralph Earl
Naissance 1751
Décès 1801
Activités peinture

Ralph Earl (11 mai 175116 août 1801) était un peintre américain connu pour ses portraits, dont on connaît 183 exemplaires. Il peignit également six paysages parmi lesquels les Chutes du Niagara.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mrs. Noah Smith and her children (1798)

Ralph Earl est né dans le Massachusetts. Vers 1774, il travailla comme portraitiste à New Haven (Connecticut). À l'automne 1774, il se marie à Leicester (Massachusetts) à sa cousine Sarah Gates. Le couple eut une petite fille peu de temps après, mais Earl les abandonna et retourna à New Haven. Comme de nombreux artistes de son époque, Earl était auto-didacte. En 1775, il visita le site de la bataille de Lexington et Concord, la première de la Guerre d'indépendance américaine. Contrairement à son père qui fut patriote, Ralph Earl fut loyaliste[1]. Avec le graveur Amos Doolittle, il dessina les batailles de la guerre d'indépendance. Il s'enfuit en Angleterre en 1778 et entra dans l'atelier londonien de Benjamin West. Il réalisa des portraits du roi et de plusieurs notables britanniques. Il s'installa à Norwich et épousa Ann Whiteside. En 1785 ou 1786, Earl retourna aux États-Unis avec sa nouvelle femme. Il fit les portraits de Timothy Dwight, Governor Caleb Strong, Roger Sherman et d'autres notables. Il signa un portrait de Roger Sherman auquel il donna l'impression de solennité et d'intégrité républicaine[2] grâce à une grande maîtrise de l'espace[3]. En 1786, il fut emprisonné pour dettes et relâché deux ans plus tard. Il mourut à Bolton (Connecticut) en 1801, peut-être à cause de l'alcool.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. www.worcesterart.org
  2. Janine Marzi, Les États-Unis, Turin, Larousse, 1967, (ISBN 2030531065), p.123
  3. Collectif, L'Art des États-Unis, traduit de l'anglais par Christiane Thiollier, édition Citadelles et Mazenod, Paris, 1992, (ISBN 2850880604), p.141

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Early American Paintings (biography), Worcester Art, 2005 : WorcArt-EarlR.