Rajat Gupta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rajat Kumar Gupta - World Economic Forum Annual Meeting Davos 2010 crop.jpg

Rajat Gupta (né le 2 décembre 1948 à Calcutta) est un homme d'affaires américain, PDG du cabinet de consultant McKinsey & Co. de 1994 à 2003, firme qu'il avait rejoint dès 1973, après un diplôme de la Harvard Business School et qu'il conseilla de 2005 à 2007. Reconnu coupable de délits d'initié en 2012, il était également participant de multiples conseils d'administration ainsi que de diverses activités philantropiques, par exemple pour la Fondation Bill-et-Melinda-Gates ou avec les Nations unies [1].

Délits d'initié[modifier | modifier le code]

Avec Anil Kumar (en), collègue de McKinsey avec qui il cofonda l'Indian School of Business (en) en Inde, et Raj Rajaratnam, le PDG du fonds spéculatif Galleon Group, il a été mis en cause dans l'affaire Galleon Group (en) pour délit d'initié et déclaré coupable à l'unanimité par le jury en juillet 2012, risquant 25 ans de prison [2].

Membre de divers conseils d'administration, dont ceux de Goldman Sachs, Procter & Gamble, American Airlines et AMR Corporation, Harman International, Genpact Ltd. et Sberbank, secrétaire de Galleon International, et conseiller de diverses institutions dont le Qatar Financial Centre (en), il a été déclaré coupable, par exemple, d'avoir informé Raj Rajaratnam en septembre 2008 que Warren Buffett allait investir 5 milliards de dollars chez Goldman Sach, juste après la réunion d'administrateurs [2]. Ceci avait permis à Rajaratnam d'investir massivement dans Goldman Sachs juste avant l'opération de Warren Buffett, empochant une plus-value de 900 000 dollars lorsque l'investissement de Buffett fit monter les cours de la banque [2],[1]. Rajaratnam est le principal bénéficiaire des délits de Rajat Gupta, et a été condamné à 11 ans de prison en 2011 [2]. En tout, les délits d'initiés de Rajat Gupta auraient permis d'obtenir de façon illégale plus de 18 millions de dollars [1].

Références[modifier | modifier le code]