Raisinier de Chine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Raisinier.

Le raisinier de Chine ou hovénie sucrée (Hovenia dulcis) est une espèce d'arbre rustique originaire d'Asie (Japon, Est de la Chine, Corée et jusqu'à 2000 m d'altitude dans l'Himalaya) qui a été introduit comme arbre d'ornement dans de nombreux pays.

Description[modifier | modifier le code]

L'arbre peut mesurer jusqu'à 12 mètres de haut sur 7 de large[réf. nécessaire]. Il pousse mal à l'ombre et a besoin de soleil et d'un sol humide bien drainé pour bien se développer.

Son écorce gris clair se fissure en longues lanières.

Ses feuilles cordiformes brillantes de 10 à 15 cm de long[réf. nécessaire] sont caduques.

Ses fleurs hermaphrodites sont disposées en inflorescences blanches parfumées matures en juillet dont les pédoncules sont comestibles crus ou cuits. Ils ressemblent à des grains de raisin sucrés et parfumés mais avec un goût de poire.

Ils contiennent 11,4 % de glucose, 4,7 % de fructose, 12 % de saccharose, 15 % de protéines et 7,8 % de lipides[réf. nécessaire].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Un extrait de ses graines peut être utilisé comme un substitut de miel[1]. Au Japon, On mange les fruits qui ont le goût de la poire quand ils sont mûrs. Les habitants appellent cet arbrisseau Siku[2].

On extrait de ses feuilles un produit nommé hodulcine, principe sélectif diminuant la saveur sucrée[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Facciola. S. Cornucopia, A Source Book of Edible Plants, Kampong Publications,‎ 1990 (ISBN 0-9628087-0-9)
  2. Traité de matière médicale et de thérapeutique, précédé de considérations générales sur la zoologie et suivi de l'histoire des eaux naturelles par S. Dieu, Fortin, Masson et Cie (Paris), publié chez Pallez et Rousseau, libraires-éditeurs, 1853
  3. (en) LM Kennedy, LR Saul, R Sefecka & DA Stevens (trad. L'hodulcine : principe sélectif diminuant la saveur sucrée, extrait des feuilles de Hovenia dulcis), « Hodulcin : selective sweetness-reducing principle from Hovenia dulcis leaves », Chemical senses, vol. 13, no 4,‎ 1988, p. 529-543 (ISSN 0379-864X, résumé)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]