Raina Kabaivanska

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Raina Kabaivanska

alt=Description de l'image Raina Kabaivanska Napolitano.jpg.
Nom de naissance Raina Jakimowa
Naissance 15 décembre 1934 (79 ans)
Bourgas, Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Activité principale Artiste lyrique
soprano
Style Opéra
Site internet http://www.rainakabaivanska.net

Raina Kabaivanska (née Raina Jakimowa, le 15 décembre 1934 à Bourgas) est une soprano bulgare naturalisée italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle étudie au Conservatoire de Musique de Sofia avec Madame Prokopowa et le pédagogue Josiffow, et débute dans cette même ville en 1957, en Tatiana dans Eugène Onéguine. Peu après, elle part se perfectionner en Italie, d'abord à Milan avec Zina Fumagalli-Riva, puis à Vercelli avec Giulia Tess. Ses débuts italiens ont lieu à Fano en 1959, en Nedda dans Pagliacci. Elle fait ses débuts à La Scala de Milan en 1961, dans le rôle d'Agnese dans Beatrice di Tenda, aux côtés de Joan Sutherland. Dès lors, elle est invitée sur toutes les grandes scènes lyriques d'Italie (Venise, Turin, Parme, Gênes, Rome, Naples, Palerme, etc).

Une carrière internationale se dessine rapidement avec des apparitions à Moscou, Leningrad, et Budapest. L'année 1962 voit ses débuts au Royal Opera House de Londres, en Desdemona dans Otello, aux côtés de Mario Del Monaco, et au Metropolitan Opera de New York, en Nedda. Elle parait aussi à Hambourg, Vienne, Salzbourg, Paris, Aix-en-Provence, Chicago, San Francisco, etc.

Elle s'illustre particulièrement dans Verdi et Puccini, notamment les rôles d' Elvira, Leonora, Violetta, Elena, Maria, Elisabetta, Alice Ford, Manon, Mimi, Tosca, Cio-Cio-San, etc, mais défend un vaste répertoire, chantant aussi Roberto Devereux, Rienzi, La Gioconda, La Dame de pique, La Veuve Joyeuse, L'Affaire Makropoulos, The Turn of the Screw, et connait un immense succès en Adriana Lecouvreur et Francesca da Rimini.

Artiste versatile, à la voix d'une étonnante intensité dramatique, doublée d'une allure physique et d'une forte présence scénique, font d'elle un des grands talents de son temps.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Alain Pâris, Le dictionnaire des interprètes, Robert Laffont, 1989. ISBN 2-221-06660-X

Liens externes[modifier | modifier le code]