Raimond-Bérenger Ier de Barcelone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Raimond-Bérenger sur les rôles généalogiques du monastère de Poblet

Raimond-Bérenger I de Barcelone est un Comte de Barcelone.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Berenguer Ramon Ier, comte de Barcelone, et de Sança de Castille. Il est né au plus tôt en 1022 et meurt en 1076.

Mineur à la mort de son père, c'est sa grand-mère Ermessende de Carcassonne qui gouverne ses territoires. Comme elle refuse de lui laisser le pouvoir, ils entrent en guerre en 1041 et ce jusqu'en 1043 quand sa grand-mère lui prête fidélité.

Il passe alors pour l’homme le plus riche d’Occident. Il achète la paix des taifas de Lérida, Tortosa et Saragosse. Les paysans catalans, par contre, perdent leurs petites propriétés pour devenir les serfs des seigneuries d’une des formes la plus dure de féodalisme européen. La Catalogne imite les monnaies d’or musulmanes[1].

Il épouse en avril 1039 Elisabet de Nîmes, puis en 1051 Blanca de Narbonne[réf. nécessaire].

En 1052, il enlève Almodis de la Marche (~1015-1072) épouse du comte Pons II Guillaume de Toulouse (991-1060), avec l'aide de la flotte de son allié l'émir de Tortosa. Il l'épouse après avoir répudié Blanca[2]. Le couple est mis au ban par l'église (1054). Le comte réussit à faire déclarer leurs précédentes unions invalides pour cause de consanguinités et ils se marient légalement le 12 novembre 1056.

Il est père de Bérenger-Raimond II de Barcelone (1053 - 1096) et Raimond-Bérenger II de Barcelone (1053 - 1082)

On lui attribue le noyau initial des Usages de Barcelone (1068), premier code féodal (150 ans avant la Magna Carta d'Angleterre).

Les tombeaux du Comte de Barcelone et de sa femme Almodis se trouvent dans la Cathédrale Sainte-Eulalie de Barcelone

tombeaux du Comte de Barcelone et de sa femme

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arthur Engel, Raymond Serrure Traité de numismatique du Moyen Âge. Tome 2 Adegi Graphics LLC (ISBN 1421252767 et 9781421252766)
  2. Béatrice Leroy Le monde méditerranéen du VIIe au XIIIe siècle Éditions Ophrys, 2000 (ISBN 2708009532 et 9782708009530)