Raijū

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Illustration du raijū par Ban Kōkē, 1806.

Le raijū (雷獣?), « l'animal tonnerre » ou « la bête de la foudre »[1], est un yōkai de la mythologie japonaise. Son nom vient du mot japonais rai (, tonnerre?) et juu (, bête, animal?). Son corps est composé de lumière ou de feu. Il peut prendre la forme d'un chat, d'un tanuki (autre créature mythologique japonaise), d'un singe ou d'une belette. Il peut aussi voler sous forme de balle de lumière (cette créature a été créée pour expliquer le phénomène de la foudre en boule). Son cri est comme le tonnerre.

Le raijū est le compagnon de Raiden, le dieu shinto de la foudre. Le démon est généralement calme et inoffensif, cependant, pendant les tempêtes il devient très agressif et détruit des champs, des arbres et des habitations.

Un autre comportement bizarre de cette créature est qu'il dort parfois dans le nombril des humains. D'ailleurs, quand il fait mauvais temps, les gens superstitieux dorment systématiquement sur le ventre.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Le raijū a inspiré les pokémon Raichu et Raikou et la « foudre » dans Cardcaptor Sakura.

Raiju est également le héros d'une bande dessinée éponyme, imaginée par Stéphane Melchior-Durand (scénario) et Loïc Sécheresse (dessin), publiée aux éditions Gallimard dans la collection « Bayou ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Shigeru Mizuki (trad. Satoko Fujimoto et Patrick Honnoré), Yōkai, dictionnaire des monstres japonais [« Zusetsu nihon yōkai taizen »], vol. 2 : L-Z, Kodansha (Japon), Pika Édition (France),‎ 1994, 13 x 18 cm, 272 p. (ISBN 978-2-84599-850-6, présentation en ligne)