Raie léopard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aetobatus narinari, Aigle de mer-léopard

L'aigle de mer-léopard ou raie-léopard (Aetobatus narinari) est une espèce de raie de la famille des Myliobatidae qui se rencontre dans les zones tropicales et subtropicales.

Description[modifier | modifier le code]

Détail de la tête
Robe tachetée, sur la face dorsale

La raie léopard se reconnaît à sa forme caractéristique en losange, par sa couleur gris foncé ou gris bleu, tachetée de points blancs sur le dos, avec un ventre blanc. Ce poisson peut atteindre 3 mètres d'envergure et peser jusqu'à 230 kg. Sa queue, très longue, comporte de un à six dards venimeux à sa base ; la piqûre peut être très douloureuse (voire mortelle) pour un être humain. Sa tête, très aplatie, s'apparente un peu à un bec de canard. Sa bouche est équipée de robustes dents en plaques qui lui permettent de broyer aisément les coquilles.

Souvent en banc de plusieurs dizaines d'individus (parfois en couple), la raie léopard nage en remuant lentement et avec amplitude ses ailes pectorales ; donnant plus l'impression d'un vol que d'une nage.

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce fréquente les eaux tropicales de la zone Indo-Pacifique, mer Rouge incluse, à la côte orientale de l'océan Pacifique ainsi que le secteur tropical ouest de l'océan Atlantique[1].

Habitat[modifier | modifier le code]

La raie léopard vit dans les eaux tropicales et subtropicales, dans les baies et les lagons souvent à proximité d'un récif, et dans une profondeur comprise entre la surface et 80 mètres. Elle se pose parfois sur les fonds sableux.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Petits poissons benthiques, crustacés (crevettes, crabes), annélides et mollusques (poulpes, buccins, bivalves).

Comportement[modifier | modifier le code]

Malgré son apparente lenteur d'évolution, la raie léopard possède une capacité d'accélération lui permettant d'échapper à ses prédateurs, tels que le grand requin-marteau. La raie léopard est très craintive et ne se laisse habituellement pas approcher. Elle utilise sa tête aplatie pour fouiller le sable en utilisant ses organes sensoriels (similaires à ceux des requins) pour localiser ses proies.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Ovovivipare, de 1 à 10 petits formés de 30 cm, durée de la gestation : 12 mois. La maturité sexuelle est atteinte vers l'âge de 4 à 6 ans.

Exploitation[modifier | modifier le code]

Raie léopard

Cette raie est peu prisée des pêcheurs commerciaux ; en revanche, elle est très demandée par les aquariums car elle supporte relativement bien la captivité.

Conservation[modifier | modifier le code]

Il n'y a pas assez de données, selon l'UICN, pour déterminer si cette espèce de raie est menacée ou non.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://eol.org/pages/218712/details#distribution

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Siliotti A. (2006) Poissons de la mer Rouge. Geodia Edizioni, Vérone, 287 p.