Ragueneau (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ragueneau.
Ragueneau
Image illustrative de l'article Ragueneau (Québec)
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Côte-Nord
Comté ou équivalent Manicouagan
Statut municipal Paroisse
Maire
Mandat
Joseph Imbeault
2013 - 2017
Constitution 7 mars 1951
Démographie
Gentilé Ragueneauvien, Ragueneauvienne
Population 1 548 hab. (2006)
Densité 7,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 04′ 00″ N 68° 32′ 34″ O / 49.066612, -68.542843 ()49° 04′ 00″ Nord 68° 32′ 34″ Ouest / 49.066612, -68.542843 ()  
Superficie 21 592 ha = 215,92 km2
Divers
Fuseau horaire -5
Indicatif 418/581
Code géographique 96040
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Ragueneau

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Ragueneau

Ragueneau est une municipalité de paroisse du Québec au Canada situé dans la municipalité régionale de comté de Manicouagan et dans la région administrative de la Côte-Nord[1]. Elle est nommée en l'honneur de Paul Ragueneau[2].

Le recensement de 2006 y dénombre 1520 habitants, 4,0% de moins qu'en 2001[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ragueneau fut d'abord une terre amérindienne. En 1664, le père Henri Nouvel[4] signale la présence des Papinachois et de quelques familles qui habitèrent à la baie des Outardes. Ces familles vivaient de la chasse à l'orignal, de la pêche au saumon et probablement de la chasse au loup-marin.

Ragueneau fit longtemps partie du « Domaine du Roy » qui s'étendait de la région du Lac Saint-Jean jusqu'à l'est de Sept-Iles. N'eut été un échange de territoire en 1861 entre les Montagnais et le gouvernement, le village de Ragueneau n'aurait jamais existé.

C'est devant les petites îles, entourées de récifs et d'apparence modeste, sur la rive ouest de la rivière aux Vases, que s'établissent les premiers habitants, vers 1870. En 1876, dans un rapport à l'évêque de Rimouski, le Père Babel confirme la présence de 28 personnes à cet endroit. Il n'existe aucun vestige apparent de cette période.

Après deux vagues successives de colonisation agricole en 1922 et en 1930, Monseigneur Leventoux charge le Père Taillardat d'organiser la paroisse de Ragueneau en 1934. Il y fait construire un presbytère et une église au centre du village qui brûlent en 1946. Le presbytère et l'église sont reconstruits et on procède à son agrandissement en 1958-1959.

Depuis ce temps, Ragueneau s'est développé pour devenir un des plus beaux villages de la Côte-Nord.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la municipalité repose en grande partie des emplois qu'on retrouve partout dans la péninsule manic-outardes, de Ragueneau à Baie-Comeau. Les principaux employeurs des gens de la localité sont la Scierie des Outardes (Abitibi-Bowater) située sur le territoire de la municipalité de Pointe-aux-Outardes, ainsi qu'a la section papier de l'Abiti-bowater et de l'Alcoa, une des plus performantes de tout le groupe Alcoa. On retrouve aussi quelques employeurs locaux tels que le Marché Ragueneau, le dépanneur GL, Location excavation RSMF qui compte plus d'une vingtaine d'employés et sans compter tous ceux qui travaillent pour le compte de la municipalité. On retrouve également à Ragueneau un centre de la petite enfance, Magimuse qui s'occupe des petits bout'choux de la péninsule. On retrouve aussi à Ragueneau une caisse populaire Desjardins.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2013 - Joseph Imbeault    
2009 2013 Claude Lavoie    
1983 2009 Georges-Henri Gagné    
Les données manquantes sont à compléter.

Activités[modifier | modifier le code]

  • On retrouve sur le territoire de la municipalité de Ragueneau, un camping avec commodités qui ne cesse d'agrandir. On retrouve sur le site des terrains de jeux, une salle communautaire, des douches, des toilettes, des débarcadères pour l'accès au plan d'eau qu'est le bassin du barrage hydro-électrique Outardes 2. Ce plan d'eau est parfait pour pratiquer votre sport nautique préféré tel que la motomarine, le ski nautique, le wakeboard, une promenade en ponton, la pêche, etc. Diverses activités sont organisées pour les campeurs durant la saison estivale comme le Noël du campeur, une épluchette de blé d'Inde, un souper communautaire, des soirées dansantes ! Ce n'est pas les activités qui manquent au camping du bassin Outardes 2.
  • Une multitude d'organismes s'occupe des gens de la municipalité comme la maison des jeunes La Boite, Le centre communautaire pour les ainés de Ragueneau, le Club de l'Âge d'or, les chevaliers de colombs, une bibliothèque qui fait partie du réseau des bibliothèques de la Cote-Nord, la bibliothèque Amaury Tremblay, en l'honneur d'un ancien conseiller municipal et homme d'affaires du village.
  • Il y a aussi pour les amateurs de motoneige, un club de motoneige, Les Bolides de Ragueneau qui est accessible à tous les motoneigistes qui ont accès aux sentiers grâce à la carte de la fédération des clubs de motoneiges du Québec, le club se situe sur la Trans-Qc 3.
  • Au 649 route 138, se trouve quelque chose d'unique au Québec, la seule pisciculture en eau salée du Québec, la pisciculture Côte-Nord où vous pouvez été comme hiver, aller pêcher de la grosse truite de mer. Il n'est pas rare de prendre une truite de 2-3 livres. Il est possible d'acheter sur place de la truite fumée dont seul le propriétaire en connaît la recette. Une foule d'autres produits préparés avec la truite sont disponibles sur le site.
  • Au printemps 2009, une nouvelle PME, Le Bar Laitier chez Pascalou, s'est installé au 594 Route 138 et vous attend avec une multitudes de produits glacés qui vont satisfaire à tout coup vos papilles gustatives.

Représentations fédérale et provinciale[modifier | modifier le code]

Ragueneau fait partie de la circonscription fédérale de Manicouagan au Parlement du Canada et de la circonscription de René-Lévesque à l'Assemblée nationale du Québec.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Répertoire des municipalités : Ragueneau
  2. Toponymie : Ragueneau
  3. Recensement 2006 : Raguenau
  4. Le père jésuite Henri Nouvel (v. 1621-1702), arrivé en Nouvelle-France en 1662. Il fut missionnaire chez les Montagnais de la Côte-Nord de 1663 à 1669.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Rivière-aux-Outardes Baie-Comeau Rose des vents
N Chute-aux-Outardes,
Pointe-aux-Outardes
O    Ragueneau    E
S
Pessamit Fleuve Saint-Laurent