Raghunath Manet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Raghunath Manet

Raghunath Manet est un chorégraphe, danseur de bharata natyam (danse classique de l'Inde du Sud), musicien et chanteur indien, ayant une carrière internationale. Il compose et joue avec Dr Balamuralikrishna.

Il se revendique fils spirituel de Ram Gopal[1] de la tradition des maîtres et danseurs de temple.

Biographie[modifier | modifier le code]

Raghunath Manet est né à Pondichéry en Inde, il a tôt appris et réactualisé le bharata natyam en étudiant avec les plus grands (le docteur Balamurali Krishna) mais aussi en étudiant les sculptures et les dessins des temples indiens tels que le temple de Kanchipuram, ou celui de Villenour.

Danseur, mais également chorégraphe et musicien (joueur de vinâ, luth indien), Raghunath Manet est un des ambassadeurs de la culture indienne à travers le monde.

Il arrive en France en 1985, où il contribue au développement du Bharata natyam[2].

Il va ainsi former toute une nouvelle génération de danseurs de bharata natyam, qui seront pour partie à l'origine du boom du Bollywood.

Voyageant de par le monde, il reste attaché à Pondichéry où il crée, en 1988, une école de danse pour les enfants indiens orphelins : Tala Sruti[3].

En mai 2001, il a reçu du Ministre de la Culture Catherine Tasca, la médaille de Chevalier des Arts et des Lettres.

Manet est aussi un joueur de vînâ, un des plus anciens instruments de l'Inde du Sud ; Dr. Balamurali Krishna dit de lui : « Sri Raghunath Manet est un grand joueur de veena et un merveilleux danseur de bharata-nâtyam. C’est un artiste de grand calibre, aux talents extraordinaires. Il maîtrise toutes les subtilités que requiert l’art indien. Incontestablement, Raghunath Manet est le chef de file de la nouvelle génération ».
Raghunath Manet se produit sur des plateaux internationaux (Opéra–Bastille, Shakespeare Globe de Londres, Théâtre Olympico de Rome) et compte de prestigieuses collaborations avec Michel Portal, Didier Lockwood, Carolyn Carlson et récemment avec Jasser Haj Youssef à Institut du monde arabe.

Spectacles[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Mughul India, création avec le violoniste Jasser Haj Youssef à l'Institut du monde arabe
  • Octobre à fin decembre 2011 : 65 spectacles avec Didier Lockwwod au theatre de la Gaité Montparnasse à Paris
  • Mai 2010 Palais des Congres de Lorient avec Richard Galliano
  • Juin 2008 : Auditorium de Lyon, Raghunath Manet et Archie Shepp
  • Novembre 2007 au New Morning : Raghunath Manet et Archie Shepp, nouvelle création musique/danse indienne et jazz
  • 2007 : Tri Murti ou les Sept Danses de Shiva, création avec Michel Portal
  • 2006 : duo avec Carolyn Carlson dans le cadre de Lille 3000 au Colisée de Roubaix
  • 2005 : Bollywood Ballet au festival d'Avignon (avec un CD et DVD)
  • 2004 : album Karnatik avec Dr Balamurali Krishna (chez MK2),festival de Radio France,Paris.
  • 2003 : Pondichéry, avec Indra Rajan, dernière bayadère de l’Inde à avoir réellement effectué les rituels dans les temples. Ce spectacle fait actuellement le tour du monde
  • 2001 creation Omkara avec Didier Lockwood et Carolyn Casadesus 6 soirs à guichets fermés au Cirque d Hiver à Paris
  • 2000 : Chidambaram creation jouée 6 soirs à l Amphitheatre de l Opéra Bastille.

Musique[modifier | modifier le code]

Raghunath Manet Médaille d'or et 1er Prix de vinâ. Virtuose de cet instrument, il allie la danse et la musique ; en 1987, il est diplômé de l'académie Kalakshetra[4]. Cette académie, située près de Chennai, a été fondée dans les années 1935 par la danseuse et femme politique Rukmini Devi Arundale.

Danseur de bharata natyam[modifier | modifier le code]

Raghunath Manet a adapté le bharata natyam à la morphologie masculine. Danse représentée traditionnellement par des femmes, Raghunath Manet va être à l'origine de la renaissance de la version masculine de cette danse, rappelant avec humour que Shiva était un homme[5].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • La musique carnatique, préface de Didier Lockwood, Barbizon, février 2001.
  • Les Bayadères Editions "Tala Sruti"( preface Professeur Alain Danielou)
Ouvrage qui relate l'histoire des bayadères, ces femmes indiennes qui dansaient dans les temples (la plus connue d'entre elles étant Indra Rajan, qui se produira avec Raghunath Manet lors d'un spectacle à Paris en 2003.
  • Du temple à la scène Editions "Tala Sruti"( Preface Carolyn Carlson)
C'est un ouvrage qui relate le travail d'interprétation et de transcription mené par Raghunath Manet pour redonner vie au Bharata natyam, (recherches menées sur les sculptures et dessins des différents temples de l'Inde du Sud).

"Shiva et ses 7 danses" ( Preface Jean-Claude Carriere);2011 Shiva,créateur de l'Univers, dans la mythologie indienne, est connu sous sa forme dite tandava,le roi de la danse.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Yasmine Chouaki, Raghunath Manet, RFI, 13 août 2010
  2. Participants au 1er festival
  3. Tala Sruti
  4. Raghunath Manet
  5. Patrick Le Gac, Raghunath Manet, 21 août 2002

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Plus d'information sur Raghunath Manet