Raffaele Piria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Raffaele Piria

Raffaele Piria (né en 1814 à Scilla, dans la province de Reggio de Calabre, en Calabre - mort en 1865 à Turin) est un scientifique, un chimiste italien, qui fut aussi un patriote de l'Unité italienne et une personnalité politique du royaume d'Italie naissant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Grandir à Palmi et diplômé de médecine, Raffaele Piria étudia la chimie avec Jean-Baptiste Dumas à Paris où il entreprit d'importantes recherches sur la saliciline. On lui doit la Réaction de Piria (1838).

À partir de 1842 il enseigna la chimie à l'université de Pise. Parmi ses élèves se trouvaient Stanislao Cannizzaro et Cesare Bertagnini. Il fonda avec Carlo Matteucci la revue Il Cimento (1844) et ensuite Il Nuovo Cimento (1855).

En 1848 il s'enrôla dans le « bataillon universitaire pisan » et prit part à la première guerre d'indépendance italienne comme commandant pendant la Battaglia di Curtatone e Montanara.

En 1856, il fut nommé par le ministre Lanza pour enseigner la chimie générale à l'université de Turin.

Il remplit des charges politiques et en 1862 il devint sénateur.

La commune de Scilla lui a rendu hommage en apposant une plaque commémorative le 2 juin 1895 sur sa maison natale avec l'inscription suivante :

« A Raffaele Piria, scienziato sommo, che l'ufficio del pensiero intese, come investigazione e redenzione, scopritore cittadino milite ad ogni età civile, parrà esempio completo del tipo umano. »

Sources[modifier | modifier le code]

Liens Externes[modifier | modifier le code]